Tous les forums > La Taverne > Golden Globe (7)
Missing
Gradlon

Golden Globe (7)

mercredi 17 octobre 2018 21:39

Liste des contributions

  • Il semble. thé vert vendredi 02 novembre 2018 15:19
  • chuuttt ! thé vert dimanche 04 novembre 2018 19:36
  • Merdoi... sylvz1 lundi 05 novembre 2018 18:22
  • Aie ! James lundi 05 novembre 2018 18:22
  • Merci... sylvz1 lundi 05 novembre 2018 19:37
  • :pouce: iff mardi 06 novembre 2018 06:53
Missing
Gradlon

Je me relance:
Mark Slatts est attendu le lundi 22 au point de rencontre de remise de films au sud de Hobart. Soit 15 jours après VDH et après avoir bloqué l'envol de sa boîte à outils avec son dos. C'est très douloureux.
J'espère qu'il reviendra dans ses commentaires sur son expérience de fuite dans le (très) gros temps.

jeudi 18 octobre 2018 10:13
P1000163_2
5
Flora :)

Des infos complètes à l'instant en Français :

"A l'heure où nous écrivons ces lignes, SUSIE GOODALL doit finir de passer le plus gros de la tempête vers laquelle elle a choisi de revenir pour en éviter la partie la plus dangereuse, quitte à perdre le terrain âprement gagné ces derniers jours...Même si la décision a été difficile, elle s'avère ce matin salutaire puisque si l'Anglaise avait continué sa route, elle se serait vraisemblablement retrouvée dans des conditions similaires à celles qui ont fait démâter ABHILASH TOMY et GREGOR MCGUCKIN précédemment...

Elle est maintenant en bordure haute d'un puissant système qui va rapidement s'éloigner pour fondre sur UKU RANDMAA mais l'Estonien a lui aussi anticipé l'arrivée de cette violente dépression en mettant un peu de nord dans sa trajectoire, ce qui devrait lui permettre d'échapper également au plus fort de la tempête, dans une mer grosse mais relativement organisée. Les heures à venir s'annoncent donc très rapides pour le troisième de la Golden Globe Race 2018 qui devrait encore remonter un peu sur MARK SLATS, pour l'instant un peu encalminé (même s'il marche à plus de 5 nœuds, grâce à un jeu de voile performant qu'il a choisi de ne pas monter sur enrouleur) mais qui va être rejoint en fin de journée par de bons vents de nord qui vont lui permettre de plonger vers la Tasmanie, dont il pourrait rejoindre le Drop Point, à Hobart, entre samedi et dimanche.

Derrière, ITSVAN KOPAR et TAPIO LETHINEN poursuivent leur navigation de conserve et devraient eux aussi être portés par un puissant flux continu d'ouest-nord-ouest qui se renforcera significativement avec l'arrivée d'une forte dépression dans leur tableau arrière dans la nuit de demain. C'est ensuite,à partir de samedi qu'un système encore plus puissant remontera du sud-ouest pour les cueillir quelques heures en fin de journée. Mais là encore le plus gros du vent passera rapidement sur les deux marins qui ne devraient pas souffrir longtemps de la violence des éléments.

Un peu en retrait, LOIC LEPAGE (catégorie Chichester), qui affiche un belle moyenne ces derniers jours, devra s'accommoder des mêmes composantes de ce système mais sera touché un peu avant, ce qui pourrait lui permettre de gagner momentanément quelques milles. Mais ISTVAN et TAPIO bénéficieront de plus de vent plus longtemps et devraient logiquement reprendre un peu d'avance sur le Breton.

Tout à l'arrière, IGOR ZARESTSKIY s'est fait distancer par MARK SINCLAIR, la faute au bris de son étais qui l'oblige à naviguer sous toilé pour l'instant. Heureusement, une zone de vent calme devrait lui offrir dès demain les conditions d'une réparation qui imposera qu'il monte en haut du mât...une manœuvre toujours délicate en solitaire...

Entré depuis plusieurs jours dans le Pacifique, JEAN-LUC VAN DEN HEEDE, évolue lui aussi en bordure haute d'un puissant et très étendu système qui lève une houle impressionnante, même pour celui qui en a tant vu ! « LE PLUS GROS EST PASSE MAIS IL Y A UNE MER GRANDIOSE CREUX 6/7M » dit son message de ce matin !

Christophe"

jeudi 18 octobre 2018 10:54
Image001
5
Lady Quattro

Bonjour ici F4GRS, un petit mot pour vous informer que le Collectif TERRE & MER assure chaque jours un service de transmission des bulletins météo en direction de la flotte de la GGR 2018. Le collectif TERRE & MER est une association de radioamateurs a pour objet de réunir des radioamateurs et des navigateurs aux fin de :

- Préparer les Navigateurs Plaisanciers à la licence Radioamateur.

- Mettre les moyens Radioamateurs au service des navigateurs Plaisanciers, par la mise en place de réseaux de veille et d’assistance.

Il est possible de nous contacter : collectif.terre.et.mer@outlook.fr

lundi 22 octobre 2018 19:08
P1000163_2
Flora :)

Bonsoir et merci pour l'info.
Je ne suis personnellement plus équipée pour vous suivre.
Ma dernière liaison MM date de 30 ans, lors d'une transat retour !

lundi 22 octobre 2018 21:10
P1000163_2
3
Flora :)

Super Susie !

10 h de rang à la barre pour cause de pb de régulateur, qu'elle a mis 2h à réparer. Pas dormi de 24 h.
Le pire qu'elle ait jamais vécu.
A bien ri quand elle a su qu'elle avait passé le cap Leeuwin trois fois... un record !

"UPDATE! Susie Goodall Racing just called to check and had been hand steering for 10 hours. Problem with wind vane needing a two hour repair. Conditions dropped back to 35kts now. She described Seas had been horrific and no sleep for 24hrs. Worst she has ever experienced and now heading a little north then heading around east again. She will have a short break over the next two days before another more NORMAL Southern Ocean Storm HITS! Istvan Kopar Solo Circumnavigator and Tapio Lehtinen are heading north with solid NW wind forecast ahead of the same storm coming their way. Uku Randmaa is about to feel the effect of Susie's storm in the hours ahead. SUSIE was excited, laughing and happy to hear she passed Cape Leeuwin three times..a new record!! #GGR2018"

jeudi 18 octobre 2018 17:24
P1000163_2
Flora :)

https://www.youtube.com/watch?v=54mGa24qOZo&frags=pl%2Cwn

La suite à Hobart, où Mark est attendu dimanche...

vendredi 19 octobre 2018 08:08
Canard-enchainepaint
2
iff

On en sait un peu plus sur l' antifouling de VDH, trois couches destinées à tenir jusqu'au bout plus une plus performante pour la première partie de la course.
Merci Christophe !

vendredi 19 octobre 2018 08:11
Missing
Gradlon

Ouaip ! Ce sont des couches de quoi?
D'avance merci Christophe'

vendredi 19 octobre 2018 08:57
P1000163_2
1
Flora :)

Christophe, c'est l'alter ego de Don pour la communication en Français. Il n'a pas dit dans sa dernière video de Questions/Réponses quel était l'antifouling employé, juste qu'il y en a 3 couches d'un et une dernière couche d'un autre...

Moi j'ai traduit ça par : 3 couches de dur et 1 d'auto-érodable ? mais ça ne dit pas de quelle marque.

vendredi 19 octobre 2018 14:10
The_twinings_gunpowder
thé vert

J' aurais plutôt conclu 3 couches d'auto-érodable posées sur une couche de fond à matrice dure (enfin perso, j'aurais joué le coup comme cela)

vendredi 19 octobre 2018 14:54
P1000163_2
Flora :)

Possible aussi... mais je pensais que l'inverse serait plus efficace ?

vendredi 19 octobre 2018 15:11
Kangoo_2
Quizas

oui certainement Flora 3D + 1E, quand à la "marque" m'étonnerai qu'il la publie, on ne demande pas ses recettes à un grand chef, on les savoure

samedi 20 octobre 2018 00:14 *** Message modifié par son auteur ***
Jonquette_sail
yacare

Certains disent que ça ne sert à rien de mettre du dur sur du dur, car la dernière couche inhiberait l'effet des autres.

mardi 23 octobre 2018 17:37
P1000163_2
1
Flora :)

Bon alors il faudrait appliquer la recette de thé vert ?

mardi 23 octobre 2018 18:14
Kangoo_2
Quizas

je n'ai rien contre la théorie de thé vert mais ce qui est sur c'est qu'un coup d'éponge sur une couche d'érodable et tu en enlèves une couche, donc 20.000 nm de nav avec 3 couches d'érodable et tu n'as plus rien ... alors que 3 couches de dur ou de semi dur vont tout de même s'eroder petit à petit sur de très longues distances et s'auto réaviver, perso je reste sur la théorie 1E + 3D ou 3 1/2D

mardi 23 octobre 2018 23:51
Kangoo_2
5
Quizas

d'après mon humble expérience, les anatifes sont le seul truc que l'ont peut ramasser en grand voyage et ces bestioles peuvent proliférer allégrement dans le tiers arrière de la coque, atteindre des tailles conséquentes et cela freine vraiment le bateau !
les anatifes ne s'accrocheront pas sur une matrice dure de bonne composition mais apparaîtront sur une coque traitée à l'érodable, même de 3 à 4 couches lessivées après quelques milliers de milles dans des mers agitées, ce qui est certainement le cas pour certains concurrents.
d'où la formule "supposée" de VDH : 3 couches de matrice dure voire très légèrement érodable bien chargées en éléments répulsifs + 1 couche d'érodable pour la perf (bon à mon avis il n'a plus d'érodable mais encore pas mal de matrice dure de bonne qualité ravivée en permanence du fait de son perpétuel déplacement !
il faut être réaliste : grosse et longue prépa de VDH et bons choix dans tous les domaines + grosse expérience dans tous les domaines = 2 courses (la sienne et celle des autres).
c'est un peu réducteur mais on peut retirer des enseignements positifs des bons choix de VDH et des mauvais choix des autres concurrents

samedi 20 octobre 2018 00:05
The_twinings_gunpowder
thé vert

Des anatifes, j'en ai eu, même à l'époque du "TBT"... !

samedi 20 octobre 2018 12:17
P1000163_2
Flora :)

Il fait causer en tout cas...

https://goldengloberace.com/fr/jl-vdh-is-alone-why/

Pour ceux qui comprennent, la version originale :

https://goldengloberace.com/jl-vdh-is-alone-why/

samedi 20 octobre 2018 10:47 *** Message modifié par son auteur ***
Iri2
LaTortue

il est seul car ils n'étaient que deux à vouloir gagner la course et à ne vouloir que ça, et le second a du abandonner.

samedi 20 octobre 2018 13:00
Dsc08620
6
RV29N

J'aime bien ce texte de Don.

Le ton peut paraître un brin emphatique (je me suis contenté de la version traduite en français qui doit un peu déformer le style), mais je trouve qu'il développe une analyse de fond, à la fois respectueuse de tous les coureurs et en même temps pointant bien les facettes multiples du personnage d'exception qu'est Jean-Luc VDH. C'est vrai que cette trajectoire incroyable du marin-navigateur avec ses 5 tours du monde en solo dont celui à l'envers crée déjà une distance d'expérience infranchissable pour tous les autres, avant qu'elle ne se traduise par ces milliers de milles d'océan qui les séparent.

Ah que j'aimerai à 73 ans être capable de réaliser mes rêves maritimes qui sont au centième (ou au millième) de ceux de cet homme d'exception...

C'est magnifique et Don nous fait toucher du doigt comment s'est construite cette exception. Bravo !

samedi 20 octobre 2018 13:00
Missing
2
Gradlon

Ce texte est un compliment admiratif et affectueux. Il faut dire à l'égard de Don qu'il a créé une course au large ou le facteur humain prime sur tous les autres. Je pense aux facteurs technologique et budgétaire. Dans les courses modernes les qualités du marin jouent un rôle important mais elles ne sont pas mises aussi radicalement en évidence que dans la GGR. Ceux qui boucleront ce tour du monde sont des marins d'exception mais à 73 ans VDH est le plus abouti de tous.

samedi 20 octobre 2018 16:17 *** Message modifié par son auteur ***
Drapeau-limousin
Burgou

En tous cas , il n'a pas du avoir de mal a justifier les conditions d'experience necessaires a son inscription a la course le petit pére VDH , suffisait qu'il transmette une copie de sa page wikipedia lol

samedi 20 octobre 2018 16:29
Canard-enchainepaint
iff

Loïc Lepage a démâté !

samedi 20 octobre 2018 18:02
Atlantique_nord__first_30_little_wing
1
jeanlittlewing

Quelle tristesse et carnage

samedi 20 octobre 2018 19:26
Canard-enchainepaint
iff

Peut être pourra-t-il réparer et finir son TDM, dont il a toujours rêvé...

samedi 20 octobre 2018 20:14
Canard-enchainepaint
iff

Pas bon, EPIRB déclanchée !

samedi 20 octobre 2018 22:39
Missing
Puma

Loïc #Lepage (via satellite) DEMATAGE HIER 16HTU CARGO DS 2 OU3J CA VA BIEN

Ca va bien mais avec une voie d'eau inaccessible de 160 litres/h...https://goldengloberace.com/fr/loic-lepage-dismasted-600-miles-sw-of-perth-australia/

dimanche 21 octobre 2018 08:42
Canard-enchainepaint
iff

Un avion australien a du le survoler dans la nuit et un voilier situé à 350 MN fait route vers lui. Gros temps annoncé...

dimanche 21 octobre 2018 08:43
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

3 litres seconde, si la pompe et le moteur marche ...

dimanche 21 octobre 2018 09:20
Missing
vannina

ça va faire deux nuits bien longues avant que Francis Tolan puisse être sur zone

pourvu que la pompe marche bien et qu'il puisse attendre dans le bateau

dimanche 21 octobre 2018 10:19
Canard-enchainepaint
iff

En espérant que ça aille pour lui, il a l'expérience des grosses.

dimanche 21 octobre 2018 10:58
Canard-enchainepaint
iff

...l'expérience des grosses galères.

dimanche 21 octobre 2018 18:46
Missing
vannina

Francis a bien avancé. il devrait être sur zone demain au lever du jour.

à choisir, c'est un bateau bien sympathique pour être récupéré : un chat à bord!

dimanche 21 octobre 2018 22:23
Missing
1
vannina

les dernières nouvelles (français)
une traduction :
En ce moment (minuit - une heure en France) , un avion de surveillance cccos est au-dessus de Loïc Lepage en vérifiant la situation et à la recherche de toute autre bateau qui pourrait être en mesure d'aider. Pendant la nuit loic a appelé la direction de course pour dire que tout était stable. Il est en train de pomper toutes les 20 minutes sans utiliser la pompe électrique pour économiser l'électricité.
1100 UTC il y a environ 1 heure le vraquier shiosai était environ 145 milles NNE de Loic avec une ETA de tôt matin demain (heure locale). Francis Tolan à bord de alizes II était à environ 140 milles nord nord-ouest de Loic et devrait arriver à peu près au même moment. Le vent est modéré et il navigue très bien pour faire si vite.

L'évacuation est prévue pour le 23. Il est très important que les deux navires soient sur place avec un avion au cours de cette période. L'équipage de shiosai n'est peut-être pas en mesure de mettre à l'eau son bateau de récupération. Le navire est énorme de 279 m de long de 45 m de large, 177,000 tonnes et difficile à manoeuvrer en petit périmètre. Si c'est impossible loic devra mettre à l'eau son radeau de vie et rejoindre Alises II. L'arrière du beneteau oceanis 43 peut rendre cela le plus facile. Tout peut arriver. Les conditions météorologiques prévues pour cette période sont bonnes. 25 kt de vent ouest avec 3-4 mètres de houle.

https://www.facebook.com/goldengloberace/posts/2151178115135575

lundi 22 octobre 2018 02:47 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
vannina

dernières nouvelles et photos sur le site GGR
opération au petit jour demain (pour nous aux antipodes, fin d'AM ou soirée en europe), plutôt le vraquier mais peut-être Alizés.
https://www.facebook.com/goldengloberace/posts/2151337018453018?__tn__=K-R

lundi 22 octobre 2018 09:48
Plumier
okyl

Jean, 2.6 litres à l'heure 0.04 litre à la seconde.

dimanche 21 octobre 2018 10:58
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

Je me suis trompé 160 litres par heure, c gerable mebon

dimanche 21 octobre 2018 11:44
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

Il a l intention de mettre un gréement de fortune, pour le moment le gréement est toujours attaché par par la proue
40 noeuds de vent mais le dematage s est produit sans knock down, 25 noeuds de vent et 3 metres de creux

dimanche 21 octobre 2018 12:43
2014-12-24_200924
1
targaz

ya une ligne d'arrivée,et c'est là que l'on va compter les points

samedi 20 octobre 2018 18:59
P1000163_2
Flora :)

Aux dernières nouvelles, Loïc a pu démarrer son moteur, il tourne et peut étaler l'entrée d'eau.

Un cargo a été dérouté, il sera sur zone mardi matin, peu après Francis en principe.

((quelle ironie du sort quand même pour Loïc, obligé de se dérouter à Cape Town pour refaire son plein d'eau douce... et maintenant cette entrée d'eau impossible à colmater derrière son réservoir d'eau !))

dimanche 21 octobre 2018 21:56
Missing
Gradlon

Quelqu'un lui donnera peut être l'idée de plaquer un bout de voile par l'extérieur sur la voie d'eau.

dimanche 21 octobre 2018 22:09
P1000163_2
1
Flora :)

On en a presque oublié le passage de Mark Slats à Hobart...
Pas de video, Don était occupé ailleurs !
Mais une belle série de photos sans paroles, signées Christophe.
Je reprends un des commentaires :
"strong man, strong mind" (homme fort, mental fort).
Il a peut-être perdu un peu de poids ? mais le sourire en dit long. Il n'est resté à Hobart que les 90 minutes obligatoires, puis est reparti content.
Plus de problème de côte... et les mains nickel, il s'est fabriqué des gants avec des chaussettes !

https://www.facebook.com/1751709878415736/posts/2150803548506365

lundi 22 octobre 2018 04:16
Missing
vannina

eh Flora! il y a des vidéos : arrivée, interview par Christophe et départ (site de Slats, en néerlandais). au milieu il a été vérifier la tête de mat.
ce garçon est éminemment sympathique. il raconte comment il s'est confectionné des gants à partir de chaussettes.
la côte est douloureuse, mais il n'a pas l'air trop perturbé.

lundi 22 octobre 2018 04:29
P1000163_2
Flora :)

Ah j'ai pas vu de video... que les photos.
tu peux mettre le lien pour l'interview de Christophe ?

lundi 22 octobre 2018 09:17
Missing
2
vannina

ici : https://www.facebook.com/goldengloberace/videos/2234482433503488/

j'ai bien suivi en direct, c'est pratique ces arrivées à Hobart le dimanche.

lundi 22 octobre 2018 09:36
Ventura_7
1
ventura R36

La coque de son bateau a l'air très propre et le bateau en parfait état

lundi 22 octobre 2018 08:18
Canard-enchainepaint
iff

Grosse mobilisation pour récupérer Loïc Lepage... Son voilier risque d'être le troisième abandonné dans cet océan. Loïc avec une bonne étoile aux abonnés absent en a déjà laissé deux dans l'Atlantique.

lundi 22 octobre 2018 09:39
P1000163_2
1
Flora :)

C'est fait, il est à bord du cargo... ces dernières heures, il pompait manuellement toutes les 20 minutes.

On en saura davantage par Francis de la Longue Route qui s'était dérouté et a assisté au sauvetage...

http://francislongueroute2018.blogspot.com

mardi 23 octobre 2018 08:56 *** Message modifié par son auteur ***
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

bravo mais c'est vraiment triste quand même, 3 eme bateau abandonné

mardi 23 octobre 2018 09:39
P1000163_2
Flora :)

Oui... dans la même zone grosse modo !

Susie Goodall dit avoir essuyé aussi un truc assez "terrific" avec 70 nds de vent et la mer dans tous les sens, mais elle s'en est bien sortie.

(Loïc, lui, a dit que le vent n'était pas fort, ni la mer mauvaise, quand il a démâté... ? on n'en saura pas plus, son bateau va vraisemblablement couler rapidement !)

mardi 23 octobre 2018 10:27
P1000163_2
1
Flora :)

Le cargo qui a récupéré Loïc est en route pour les Canaries, Las Palmas... Il va avoir le temps de récupérer ! plus sympa et commode pour rentrer en Europe.

mardi 23 octobre 2018 10:35
Ventura_7
2
ventura R36

Ce qui serait interresant de savoir c'est de quand date son grément. Il ne l'a probablement pas changé avant la course. Ce ne sont pas les 25- 30 noeuds de vent qui ont entrainé le dématage mais surement l'accumulation des milles et de la mer qui va avec et peut etre des années de navigation avant.
VDH a changé son mat et son grément avant la course

mardi 23 octobre 2018 11:29
Canard-enchainepaint
iff

Dans sa page «kisskissbank» il est écrit :
...le gréement EST changé...

mardi 23 octobre 2018 12:06
Wp_20180302_09_34_05_pro
skipperTramex

Ventura, donne des conseils à Lepage, c'est le moment, il a plus que cela a faire!!!, en attendant les Canaries.

mardi 23 octobre 2018 12:31
Ventura_7
4
ventura R36

SkipperTramex : Je ne permettrais pas de donner des conseils à ces marins qui font tous quelque chose d'exceptionnel. Je ne vois pas dans mon intervention précédente le moindre conseil mais une simple question à laquelle a répondu iff.
J'apprécie moyennement vos commentaires

mardi 23 octobre 2018 14:16
Wp_20180302_09_34_05_pro
skipperTramex

Il suffit de te relire !!! Et en plus tu analyses même les conditions météorologiques sur zone...
Moi je ne sors que par F3, et encore maxi, après je prends un riz

mardi 23 octobre 2018 16:30
30287_karibario
viking35

Je me demande bien ce que prendre du riz peut apporter au delà de force 3 ?

mardi 23 octobre 2018 20:34
Iri2
LaTortue

du poids pour le rappel

mardi 23 octobre 2018 20:38
Ti_beudeff
Denis_35

Au dessus de force 3, prendre du riz permet de remplir l'estomac qui pourra se vider sereinement, sinon tu gerbes de la bile

mardi 23 octobre 2018 22:20 *** Message modifié par son auteur ***
35301_1461275684631_3837433_n
2
ptiplouf

Les grains de riz dans le nez, c'est pas bon non plus... Préférer la banane, qui a le même gout à l'aller et au retour.

mercredi 24 octobre 2018 10:20
Wp_20180302_09_34_05_pro
skipperTramex

Oups, juste réduire la voilure

mercredi 24 octobre 2018 16:17
P1000163_2
Flora :)

Le récit de Francis, qui en profite pour refaire un appel pour la cause qu'il défend : la recherche contre le cancer.

http://francislongueroute2018.blogspot.com/2018/10/suite-de-lintervention-pour-loic.html

mardi 23 octobre 2018 20:41
Missing
1
Gradlon

Bon, on n'est pas dans l'épisode le plus glorieux de cette course. Ouvrir les vannes de son bateau pour l'envoyer plus vite vers le fond heurte mes valeurs. J'en comprends le sens sans approuver le geste.
Quant à y ajouter le cancer, la mucoviscidose et bientôt Alzheimer (sans doute) je trouve ça superfétatoire. L'aventure en mer se suffit à elle-même. Il est inutile de mélodramer davantage.

mardi 23 octobre 2018 21:05 *** Message modifié par son auteur ***
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

il coulait de toute manière, 200 litres/heures , en 24 heures ....

mais c'est un geste assez anglo saxon, je l'ai lu à plusieurs reprises, c'est ce qu'avait fait un bateau roulé démâté pas loin de nous dans l’atlantique nord / équipage évacué par helico. le bateau ne coulait pas

mercredi 24 octobre 2018 08:08
Kangoo_2
1
Quizas

oui Gradlon, je plussoie, restons concentré sur cette course, ses aspects techniques, le comportement des bateaux et de leur skipper en navigation extrême en en tirant les enseignements utiles à nos prochaines grandes navigations

mercredi 24 octobre 2018 00:03
Canard-enchainepaint
iff

Hello, vous avez vu où que Loïc avait ouvert les vannes, svp ?

mercredi 24 octobre 2018 11:21
Missing
vannina

j'ai cru le voir quelque part mais je ne retrouve pas.
comme Don dit qu'il n'a pas eu de long contact avec Loïc une fois sur le vraquier, et comme il n'en parle pas dans son intervention d'aujourd'hui. rien de sûr.

en revanche il dit que Loïc pense que l'étai a lâché puisque le mat est tombé sur l'arrière, endommageant le régulateur.

mercredi 24 octobre 2018 12:13
Missing
Gradlon

L'ouverture des vannes est rapportée par Francis lorsqu'il a eu le contact VHF avec Loïc. Voir le lien donné par Flora: Le récit de Francis

mercredi 24 octobre 2018 20:35
Kangoo_2
Quizas

@iff : tu as raison, opened or not opend ???
et pour garder un coté éducatif à ce fil il faut préciser que pour faire couler son bateau il ne suffit pas d'ouvrir les vannes mais il faut aussi enlever les tuyaux

mercredi 24 octobre 2018 12:24 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
Imarra

Quand on évacue un bateau en train de couler, il est primordial d’ouvrir les vannes et enlever les tuyaux

mercredi 24 octobre 2018 15:26
Missing
1
Gradlon

Et on saute vite dehors pour pas se mouiller.

mercredi 24 octobre 2018 20:37
P1000163_2
Flora :)

Le 3e Rustler 36 est passé à Hobart il y a quelques heures : l'Estonien Uku.
Son interview est en ligne.
Lui aussi parle de l'importance des vacations radio BLU entre concurrents... pour le moral !

vendredi 26 octobre 2018 22:48
Kangoo_2
Quizas

je viens de regarder le reportage facebook de Uku à Hobart, je n'ai pas pu aller jusqu'à la fin tellement c'était gênant de voir la nullité du reportage, de l'accueil qui lui a été fait et le peu d'intérêt des questions qui lui ont été posées ! il n'avait l'air d'avoir qu'une envie, c'était de se tirer de là et de reprendre sa route ! je vois de moins en moins l'intérêt de cette escale si ce n'est une promotion un peu ridicule de la GGR, ils devraient tout de même embaucher un pro pour les interviews ou du moins préparer la rencontre, lâcher un peu leurs Iphones et perches à selfies et arrêter de faire des plans fixes sur les banderoles et fanions
j'ai pu remarqué que UKU avait pas mal d'anatifes au cul et qu'il avait 2 réguls ... ou j'ai rêvé ?

samedi 27 octobre 2018 12:18
P1000163_2
3
Flora :)

D'accord avec toi, mais il faut aussi admettre que Uku n'est pas un très bon client... un peu énigmatique pour moi. A la fin tu n'as rien raté, il a parlé 5 mn en estonien !
La coque est bien sale en effet, mais il a oublié masque tuba et combine et n'a pas eu le courage de plonger dans l'eau froide pour essayer de nettoyer un peu, ça va beaucoup le ralentir !
Il a dit qu'il faisait moins de 2nds au moteur, l'hélice doit être un bloc de coquillages.
En effet, il a deux régul, un Monitor et un Hydrovane.
Mais il a oublié une partie de son ravito, il ne peut faire qu'un seul repas par jour et se rationne en thé et café (comment on dit spartiate en estonien ?).

La suivante sera plus intéressante dans 2 ou 3 jours : Susie ! Don a battu le rappel pour qu'elle puisse disposer de tout ce dont elle aurait besoin si jamais elle souhaite faire une vraie escale... auquel cas elle passerait en mode "Chichester". Elle a un gros souci avec son régulateur qu'elle a pas pu réparer. Elle est obligée de beaucoup barrer depuis la tempête.

A suivre.

samedi 27 octobre 2018 20:42
Kangoo_2
Quizas

elle pourrait peut-être récupérer quelques pièces et réparer le regul à la bouée sans être disqualifiée ... ce serait sympa
avoir 2 regul comme Uku ou au moins le kit complet pour en réparer un ne parait pas très compliqué et est indispensable pour ce Tdm

samedi 27 octobre 2018 23:43
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

Toute aide extérieure = catégorie chichester
Dura lex sed lex

dimanche 28 octobre 2018 00:52 *** Message modifié par son auteur ***
Canard-enchainepaint
iff

Mark Slats est passé largement au sud de l'île Steward. Il n'a pas dû beaucoup se rallonger, mais a évité les soucis du détroit.

samedi 27 octobre 2018 21:01
Kangoo_2
Quizas

petit joueur par contre il est légèrement en dessous de la ligne d'exclusion, ça a une grosse importance dans le règlement ou bien ?

samedi 27 octobre 2018 23:38
Missing
vannina

là ce n'est pas une ligne d'exclusion mais la route théorique quasi la plus courte.

dimanche 28 octobre 2018 00:49
Missing
Gradlon

Le Rustler 36, bien qu'ancien, lourd, quille longue ... manifeste une nette supéroirité sur tous les autres et le premier, mât plus court donc GV réduite a lâché tous ses concurrents. Ses moyennes sont élevées. Il tient les 6 nd facilement et longtemps, ce qui n'est pas loin de sa vitesse critique. Il est possible qu'il ne serait pas battu par des carènes plus modernes qui ne lui sont supérieures que dans leur capacité à planer et qui seraient incapables de le faire dans ce type de course compte tenu de l'emport de poids. Aurait-t-on trouvé le grand croiseur idéal?

dimanche 28 octobre 2018 07:39 *** Message modifié par son auteur ***
P1000163_2
1
Flora :)

A condition d'embaucher VDH comme skipper ?

dimanche 28 octobre 2018 08:06
Missing
1
vannina

au moins comme préparateur, c'est pas son bateau dont la coque est encombrée par toute une faune!
et il n'est pas du genre à oublier de prendre de quoi manger correctement.
bref il peut écrire un manuel "préparer le GGR".

dimanche 28 octobre 2018 08:33
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

Son antifouling est remarquablement efficace, jamais vu une moule sur les bateaux du Vendee

Péché aussi devait avoir un bon millésime.

La lenteur des autres trouve une partie de l explication

Plus Vdh supérieur en expérience. / meteo / preparation

dimanche 28 octobre 2018 10:07
Kangoo_2
1
Quizas

je le savais ! VDH n'a rien à voir avec ses bonnes performances, ça vient du bateau

dimanche 28 octobre 2018 11:23
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

J ai ecrit une partie de sa différence, bien le reste est sa competence globale, peche allait au moins aussi vite

Et VDH est en course pas en raid mode survie

dimanche 28 octobre 2018 12:22
Canard-enchainepaint
iff

VDH a dit que le sien serait en vente après la course...

dimanche 28 octobre 2018 08:54
Yintho_et_yangtho_2
yantho

Ce ne serait donc son "grand croiseur idéal" ?

dimanche 28 octobre 2018 10:27
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

Un bateau un programme, quel est le sien apres le Ggr ?

dimanche 28 octobre 2018 11:10
Kangoo_2
Quizas

"Un bateau un programme, quel est le sien apres le Ggr ?"
une course en monotype avec beaucoup de concurrents sur très petit sloop avec mat encore plus court et une seule hauteur de barre de flèches (crucetta en espagnol ...)

dimanche 28 octobre 2018 11:30 *** Message modifié par son auteur ***
Index
1
Ptimousse

VdH possede un feeling 1040 aux sables d'olonne. Redoutable en régate.

mercredi 31 octobre 2018 22:51
P1000163_2
2
Flora :)

Demander à Odile, si j'ai bien compris !

dimanche 28 octobre 2018 18:26
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

100 000 € pour un bateau impeccable comme on trouve rarement en france

dimanche 28 octobre 2018 10:24
P1000163_2
Flora :)

Gros problèmes pour le finlandais Tapio !
Carène infestée de coquillages qui le ralentissent énormément et découverte de multiples fuites (environ 500 litres évacués).

https://www.facebook.com/1751709878415736/posts/2154239678162752

dimanche 28 octobre 2018 08:20
Kangoo_2
1
Quizas

"coquillages qui le ralentissent énormément et découverte de multiples fuites"
aie, ce sont des tarets alors !
au fait, "bernacle" en anglais parait être un terme générique pour tout ce qui se colle à la coque soit aussi bien bernicle que poucepied ou autres coquillages ???
et sur le facebook de la GGR les anglo-saxons qui désirent connaître la recette d'antifouling de"ViDiHèche" ! ils peuvent toujours se gratter

dimanche 28 octobre 2018 11:46 *** Message modifié par son auteur ***
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

Surement pas dispo chez Le ship du coin !

dimanche 28 octobre 2018 12:23
P1000163_2
Flora :)

Non, c'est juste que j'ai traduit "barnacles" par coquillages parce que je ne connaissais pas le bon terme.

En fait, c'est des anatifes...

dimanche 28 octobre 2018 18:34
Missing
Gradlon

Je redoute le pire : Que le podium ne reflète que le classement des antifoulings. Il faudrait clarifier ce point.
Il y a 50 ans, ils avaient des antifoulings au TBT et ils étaient tous égaux. Aujourd'hui, mystère ...

dimanche 28 octobre 2018 18:13
Canard-enchainepaint
iff

"Que le podium ne reflète que le classement des antifoulings"
Un peu réducteur,, non ?

dimanche 28 octobre 2018 18:28
Missing
Gradlon

Oui. C'est un raccourci rapide. Mais je crois qu'il y a une question autour des antifoulings.

dimanche 28 octobre 2018 18:38
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

Robin KJ avait aussi des plaques de cuivre je crois et ça aidait aussi à colmater les fuites

dimanche 28 octobre 2018 18:36
Missing
Gradlon

Les plaques de cuivre protègent les coques en bois des anatifes et des tarets. Les coques polyester ne sont pas attaqués par les tarets. Je ne pense pas qu'il y ait un bateau bois dans la course.
Pour "améliorer" son antifouling il suffit de lui ajouter de la poudre d'oxyde de cuivre rouge.

dimanche 28 octobre 2018 18:50
Atlantique_nord__first_30_little_wing
1
jeanlittlewing

Le cuivre est aussi un Af sauf erreur de ma part

dimanche 28 octobre 2018 22:05
Missing
2
vannina

le cuivre!
"Lionel Régnier, qui a aidé Uku Randmaa et Jean-Luc Van Den Heede le leader de la GGR pendant leurs dernières préparations nous précise que : “L’antifouling de Uku a été fait juste après celui de Jean-Luc mais ce n’est pas le même et seulement 2 couches contre 3+1 chez Jean-Luc, même procédé et même applicateur. La dernière couche chez Jean-Luc était avec poudre de cuivre et l’ensemble est demi-érodable … il n’a pas plongé depuis le départ, les bernacles ce sont accrochés uniquement sur le gelcoat ..”"
in https://goldengloberace.com/fr/day-120-barnacles-the-scourge-of-solo-circumnavigators/

mardi 30 octobre 2018 03:18
Avatar
Aliguen

Une lacune dans le règlement de la course?

dimanche 28 octobre 2018 18:32
Wp_20180302_09_34_05_pro
skipperTramex

La préparation de la carène fait partie de la préparation du bateau, sauf à utiliser un produit interdit et je vois mal VDH (que je ne connais pas), tricher. La préparation est un tout, elle va de raccourcir le mat, à une gestion radio/météo en passant par l'antifoulingS et plein d'autres choses.
Mais une carène chargée d'anatife(crustacé pélagique), risque, dans les eaux plus chaudes de s'aggraver.

dimanche 28 octobre 2018 22:27
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

Je me souviens d une panique d antoine le chanteur dans le pacifique avec son damien 2 métallique
2 noeuds max, il a eu de mourir de soif avant de penser a grattersa carene
Il avait négligé la case carenage aux antilles

dimanche 28 octobre 2018 22:31
Wp_20180302_09_34_05_pro
skipperTramex

Encore faut-il que les conditions soient requises.

dimanche 28 octobre 2018 22:44
Canard-enchainepaint
2
iff

Golden Globe Race
50 min ·
FRENCH UPDATE 29/10/2018 : #GGR2018

Après le passage rapide d'UKU RANDMAA ce week-end, qui n'a pas caché son plaisir de retrouver quelques visages familiers, sans pour autant s'attarder au delà des 90 minutes imposées par les règles de course, ce sera bientôt au tour de SUSIE GOODALL de rejoindre les abords d'Hobart. Elle est attendue le 30 octobre (entre 3 H et 18 UTC), soit mardi soir entre les dernières lumières du jour et les premières lueurs de mercredi à l'heure tasmanienne.

Elle sera alors la quatrième à franchir ce passage obligé pour tous les coureurs. Une sacrée performance pour la plus jeune engagée (29 ans) dans cette course de longue haleine qui n'a pas manquée de péripéties, à commencer par la terrible tempête qu'elle a récemment dû traverser et qui l'a obligé à rebrousser chemin, pour échapper au pire du système. Elle y a tout de même abîmé son régulateur d'allure, qu'elle compte bien réparer lors de cet arrêt imposé. Elle en profitera peut-être pour laisser passer le coup de vent qui va suivre son arrivée, à l'abri de Kingston Beach.

Derrière, à respectivement 320 et 580 milles, ISTVAN KOPAR et TAPIO LEHTINEN se préparent également à en finir avec l'Indien, qui, s'il leur a évité les plus méchants coups de vent, ne les a pas pour autant épargnés. A l'accumulation des problèmes techniques pour l'Américano-Hongrois, pensant avoir embarqué le fantôme de Murphy, le Finlandais peut opposer ll'absence d'énergie et la découverte récente et fort désagréable d'une légion de pousse-pieds sur la coque étroite de son voilier.

Egalement observés en nombre ce week-end sur celle d'UKU RANDMAA, ces organismes prolifèrent visiblement facilement sur certains voiliers de la course. Un plaie pour la vitesse moyenne des concurrents impactés, encore à mi-parcours. La présence de ces parasites va rallonger considérablement le temps passé en mer, car la vitesse des bateaux pourrait être affectée de plus d'un nœud aux allures les plus rapides, sans compter que ces passagers indésirables n'ont pas fini de se développer...

Un problème de glisse qui ne semble pas concerner JEAN-LUC VAN DEN HEEDE, à plus de 7 nœuds ce matin. Le vent revient visiblement un peu pour le leader qui, après une entrée du Pacifique un peu musclée, avançait des derniers jours plus lentement sous spi, de jour comme de nuit, sur la route du cap Horn. Un peu trop à son goût d'ailleurs puisqu'il a décidé de descendre, pour toucher un vent un peu plus frais et peut-être aussi pour quitter cette allure délicate. Ainsi, malgré une insolente avance, le leader de la course semble vouloir encore l'augmenter !

Et il a raison ! Son ralentissement ces derniers jours a permis à MARK SLATS de légèrement remonter, et de passer sous la barre symbolique des 2000 milles...pas de quoi inquiéter le leader mais sans doute de quoi attiser l'enthousiasme du Hollandais qui compte bien se refaire sur le plus grand des océans, qui est aussi son préféré. Il l'a confié lors de son passage à Hobart, il y croit encore ! Et avec plus de 10 000 milles à parcourir, il faut bien admettre que beaucoup de choses peuvent encore se passer...

Encore à la moitié de l'océan Indien, MARK SINCLAIR semble peu concerné par une quelconque envie de gagner. « BŒUF BOURGUIGNON ET POMMES DE TERRE FOR DINNER (LYOPHILISE)» indique son dernier message en excellent franglais. La belle vie pour captain Coconut qui ne semble pas se lasser des faibles vitesses qui le transporte sur une mer qu'il aime à contempler... A 1,5 nœuds, difficile de dire dans quel état d'esprit se trouve aujourd'hui IGOR ZARESTSKIY. En bordure d'une zone de hautes pressions, il peine une fois de plus à avancer, même si Esmeralda est visiblement toujours OK !

Christophe

lundi 29 octobre 2018 07:36 *** Message modifié par son auteur ***
Canard-enchainepaint
iff

Golden Globe Race
1 h ·
OPPS!!! :(

Unfortunately we lost JL VDH Phone call today. A tech. issue caused it to delete. Here is the basis of that call.

JL VDH was held up with little wind by the High Pressure last week but now all is good. He was having a great time sailing under spinnaker the past 48hrs. He hand steers during the day and has a net rigged between the forestay and mast to stop spinnaker wraps. He listens to audio books while steering. Sea has been very good 2/3 mtrs for the past weeks after turning the corner at the exclusion zone. All is well on the boat. He has a good variety of food left and he is still enjoying it. He has onions and garlic left. also 150ltrs of water with plenty of wine. All is dry down below and other than his family he misses nothing. He is expecting to be at the corner of the exclusion zone on 6th NOV. and at CAPE HORN by 21st NOV!! He is receiving good weather reports from his New Caledonia Ham operator and has only a coupe of barnacles on the hull above the antifouling, but none on the paint below the water. He agrees it feels like a Pacific Cruise for now with easy miles. He said to say Hi to Susie and tell her to hurry up and catch up..with a friendly JL laugh…he is lonely up front..BYE BYE!!! :)

lundi 29 octobre 2018 09:36
Nam_that
matelot@19001

Il a donc un "génois belge" contre les coquetiers.

lundi 29 octobre 2018 11:48
Avatar
2
Aliguen

Trad Google à l'arrache :

pas des commentaires Malheureusement, nous avons perdu l'appel téléphonique de JL VDH aujourd'hui. Un tech. problème a causé sa suppression. Voici la base de cet appel.

JL VDH a été retenu avec peu de vent par la haute pression la semaine dernière mais maintenant tout va bien. Il passait un bon moment à naviguer sous spinnaker ces 48h. Il dirige la main pendant la journée et dispose d'un filet installé entre l'étai et le mât pour arrêter les spinnakers. Il écoute des livres audio tout en se dirigeant. La mer a été très bonne 2/3 m ces dernières semaines après avoir tourné le coin de la zone d’exclusion. Tout va bien sur le bateau. Il lui reste une bonne variété de plats et il en profite toujours. Il lui reste des oignons et de l'ail. également 150 litres d'eau avec beaucoup de vin. Tout est sec en bas et rien ne manque à sa famille. Il s'attend à être au coin de la zone d'exclusion le 6 novembre. et à Cape Horn avant le 21 novembre !! Il reçoit de bons rapports météo de la part de son opérateur du jambon néo-calédonien et ne dispose que d’un coupé de bernacles sur la coque au-dessus de l’antifouling, mais aucun sur la peinture en dessous de l’eau. Il convient que cela ressemble à une croisière dans le Pacifique avec des kilomètres faciles. Il a dit de dire bonjour à Susie et de lui dire de se dépêcher et de se rattraper .. avec un JL rire amical… il est seul à l'avant..BYE BYE !!! :)

lundi 29 octobre 2018 11:57
Canard-enchainepaint
2
iff

Ham operator = radio amateur...
Pas forcément charcutier !

lundi 29 octobre 2018 12:24
Missing
1
sylvz1

Il est fort ce VDH, très fort !!!

lundi 29 octobre 2018 09:45
Canard-enchainepaint
iff

Golden Globe Race
41 min ·
UPDATE!!! This is complicated...We just lost a short phone call from Susie Goodall Racing she is great, made a good sun shot to confirm her position closing Tassie and has partly fixed here self-steering, sort of, but not fully. She is looking forward to Hobart! and all is well!

Loïc Lepage just sailed past ????? ???????? Igor on the Japanese owned ship with Philippine Captain and tried to talk to him on the VHF radio..but it was tough.

Istvan Kopar Solo Circumnavigator had a sail by from the FRENCH MARITIME NAVY and they just emailed us that they have photos and will send shortly..so watch out for that...and Capt. Coconut is on his way now to check out Gregor McGuckin yacht currently adrift. #GGR2018

lundi 29 octobre 2018 13:13
Canard-enchainepaint
1
iff

De la lecture pour les anglophones :
Mark Slats
7 h ·
VOICEMEMO MARK #6
?????????Hi, how are you?! I’ve passed New Zealand, so here is my message about the last days. Hobart was a big success, I had a great time. I have new energy again; I want to fly and go fast. And so far, that has turned out a bit. When I feel better, I do change my sails more quickly and I do work faster. It was great sailing towards New Zealand. Often there was a lot of wind but from the right direction and I had no headwinds, so that was great!

Let me explain to you 'what the Southern Ocean really means'. You must constantly deal with low pressure systems. What happens when a cold front is passing by? The wind starts generally from north-west/north and increases in strength to 35-40 knots. When a cold front passes by in two minutes the wind goes from northwest to southwest. You’re sailing beam reach/broad reach. Then the boat turns with the changing wind and now you must deal with headseas. Because the wind turned so fast, you’re suddenly sailing against the old swell and waves. You must be ready to gybe while you have this incredibly wild sea. Because the wind is that strong the bow of the boat is constantly under water, the waves are 3-5 meters high. You don’t wanna know what happens when the wind changes. You must gybe quickly. As soon as the wind has turned, usually the showers decrease.

Before the front arrives you’ve to deal with a lot of showers , a lot of bad weather. And it’s also difficult to see when it will come. Because hours before you actually have the same pattern. A lot of clouds in a row. You always think, ‘this will be the front’ and then again it turns out not to be. The front always comes later than you thought it would. And once it’s there, the bad weather usually stops. The showers become less, the squalls still remain but become less. And the wind is also getting less. I think, for me, that’s actually the most difficult situation. The sea is really rough and you have to put more sail up. And it sounds very strange, but you constantly look at the water to see what the wind speed is. But at that moment the sea is so terribly wild it’s difficult to find out how hard it really blows. So it's very hard to see if it's 25,30 or 35 knots and to choose the right sails. This situation actually repeats every 3 or 4 days.

On my way to New Zealand I have had two fronts coming over me. That is the real Southern ocean weather. At the moment a cold front comes over me, I'm on the front deck to change sails. In fact more under than above water. That is quite a thing.

Now I’m sailing at 47.5 degrees South. I can feel it also. Now It’s a lot colder than before I approached Hobart. Especially when the wind is coming from the South it’s so incredibly cold. I'm not claustrophobic but when I’m not in the middle of a storm, I really want to sleep with the hatch open. Up to 35 knots I can sleep with the sliding hatch open, I do have the doors in. But when you have a good and westerly wind , the wind blows straight into the boat. For me it’s very annoying to sleep with the hatch closed. So the boat gets very cold inside. But I do have really good sailing clothes with me. When I go outside in these clothes, I always get warm again. Only my hands are cold. I’m very happy that I have really good wear.

Furthermore every went very well. I wanted to take the Foveaux Strait , between Stewart Island and the southern island of New Zealand. But I might catch a no wind area so eventually I decided to go south of Stewart Island. And actually, the night I made that decision, there was a cold front again. The wind came from the north and the sea was rough because of the shallows. So I was glad that I headed south of Stewart Island because I could take the wind a bit more from behind.

Now I actually passed Stewart Island and I’m sailing in 40-45 knots of true wind. When sailing in a broad reach, with 40-45 knots wind speed is not so bad. So yes I’m super happy. For me this is the half way point of the race. I have moved my halfway point slightly. When I got from the eastern to the western hemisphere I’m at a safe distance from New Zealand. And now? Now I’m in the Western Hemisphere going home. So this is my halfway point. Since Hobart I have not eaten chocolate and I still have a bag of candy that I was planning to open at Hobart but I did not open it either. So I feel strong and that’s funny. The moment you feel strong you can be more strict to yourself, so that's fun. Well, this is it for now. I'll talk to you in a week, bye!

lundi 29 octobre 2018 18:39
Canard-enchainepaint
iff

Il avait envisagé de passer en terre de l'île Steward, et ne regrette pas d'être passé sud.

lundi 29 octobre 2018 18:42 *** Message modifié par son auteur ***
Mafaldahugopratt
1
Pytheas54

En marge de ce fil, un reportage de 30' de la BBC sur Sir Robin (Knox-Johnson), sur l'excellent blog de Peio Elissalde
http://blog.geogarage.com/2018/10/sir-robin-knox-johnston-force-of-nature.html
En anglais, et sir Robin n'articule pas beaucoup, comme un vrai British...
Quelques images inédites d'une reconstitution de 71 par la BBC...

lundi 29 octobre 2018 18:52
Missing
1
sylvz1

La traduction par google de Mark Slats...
7 h ·
VOICEMEMO MARK # 6
?????????Salut comment ca va?! J'ai passé la Nouvelle-Zélande, alors voici mon message sur les derniers jours. Hobart a été un grand succès, j'ai passé un bon moment. J'ai encore une nouvelle énergie; Je veux voler et aller vite. Et jusqu'à présent, cela s'est avéré un peu. Quand je me sens mieux, je change de voile plus rapidement et je travaille plus vite. C'était formidable de naviguer vers la Nouvelle-Zélande. Il y avait souvent beaucoup de vent mais venant de la bonne direction et je n'avais pas de vent contraire, alors c'était génial!

Laissez-moi vous expliquer «ce que signifie vraiment l'océan Austral». Vous devez constamment faire face aux systèmes à basse pression. Que se passe-t-il lorsqu'un front froid passe? Le vent commence généralement du nord-ouest / nord et la force augmente à 35-40 nœuds. Lorsqu'un front froid passe dans deux minutes, le vent souffle du nord-ouest au sud-ouest. Vous naviguez faisceau portée / large portée. Ensuite, le bateau tourne avec le vent qui change et vous devez maintenant faire face à un front de mer. Le vent ayant tourné si vite, vous vivez soudainement contre la vieille houle et les vagues. Vous devez être prêt à empanner pendant que vous avez cette mer incroyablement sauvage. Parce que le vent est si fort que la proue du bateau est constamment sous l'eau, les vagues ont une hauteur de 3 à 5 mètres. Vous ne voulez pas savoir ce qui se passe quand le vent change. Vous devez empanner rapidement. Dès que le vent a tourné, les averses diminuent généralement.

Avant que le front n'arrive, vous devez faire face à beaucoup d'averses, beaucoup de mauvais temps. Et il est également difficile de voir quand cela arrivera. Parce que des heures avant vous avez réellement le même schéma. Beaucoup de nuages ??d'affilée. On se dit toujours: "Ce sera le front" et, encore une fois, il se trouve que ce n’est pas le cas. Le front arrive toujours plus tard que prévu. Et une fois sur place, le mauvais temps s’arrête généralement. Les averses diminuent, les grains restent, mais diminuent. Et le vent devient aussi moins. Je pense que pour moi, c’est la situation la plus difficile. La mer est vraiment agitée et il faut mettre plus de voile. Et cela semble très étrange, mais vous regardez constamment l’eau pour voir quelle est la vitesse du vent. Mais à ce moment-là, la mer est tellement sauvage qu’il est difficile de savoir à quel point elle souffle fort. Il est donc très difficile de savoir s’il s’agit de 25, 30 ou 35 nœuds et de choisir les bonnes voiles. Cette situation se répète tous les 3 ou 4 jours.

Sur le chemin de la Nouvelle-Zélande, deux fronts se sont emparés de moi. C'est le vrai climat de l'océan Austral. Au moment où un front froid vient sur moi, je suis sur le pont avant pour changer de voile. En fait plus sous l'eau que sur l'eau. C'est tout à fait une chose.

Maintenant, je navigue à 47,5 degrés sud. Je peux le sentir aussi. Il fait beaucoup plus froid qu’avant, j’ai approché Hobart. Surtout quand le vent vient du sud, il fait incroyablement froid. Je ne suis pas claustrophobe, mais quand je ne suis pas au beau milieu d’une tempête, je veux vraiment dormir avec la trappe ouverte. Jusqu'à 35 nœuds, je peux dormir avec la trappe ouverte, j'ai les portes. Mais quand vous avez un bon vent d'ouest, le vent souffle directement dans le bateau. Pour moi, c’est très pénible de dormir avec la trappe fermée. Donc, le bateau fait très froid à l'intérieur. Mais j'ai de très bons vêtements de voile avec moi. Quand je sors dans ces vêtements, je me réchauffe toujours. Seules mes mains sont froides. Je suis très heureux de m'être très bien vêtue.

En outre, tout s'est très bien passé. Je voulais prendre le détroit de Foveaux, entre l'île Stewart et l'île méridionale de la Nouvelle-Zélande. Mais je pourrais attraper une zone sans vent alors j'ai finalement décidé d'aller au sud de l'île Stewart. Et en fait, la nuit où j'ai pris cette décision, il y avait de nouveau un front froid. Le vent venait du nord et la mer était agitée à cause des bas-fonds. Je me suis donc réjoui d'avoir pris le chemin du sud de l'île Stewart, car je pouvais supporter un peu plus le vent de l'arrière.

Maintenant, j’ai dépassé l’île de Stewart et je navigue dans des vents vrais de 40 à 45 nœuds. Lorsque vous naviguez dans un large rayon, avec une vitesse de vent de 40 à 45 nœuds, ce n’est pas si grave. Alors oui, je suis super content. Pour moi, c'est le milieu de la course. J'ai légèrement déplacé mon point intermédiaire. Quand je suis arrivé de l'hémisphère oriental à l'hémisphère occidental, je suis à une distance de sécurité de la Nouvelle-Zélande. Et maintenant? Maintenant, je suis dans l'hémisphère occidental et je rentre chez moi. C'est donc mon point à mi-chemin. Depuis Hobart, je n'ai pas mangé de chocolat et il me reste un sac de bonbons que j'avais l'intention d'ouvrir à Hobart, mais je ne l'ai pas ouvert non plus. Je me sens donc fort et c’est drôle. Au moment où vous vous sentez fort, vous pouvez être plus sévère envers vous-même, alors c'est amusant. Eh bien, ça y est pour le moment. Je te parlerai dans une semaine, au revoir!

lundi 29 octobre 2018 19:19 *** Message modifié par son auteur ***
Canard-enchainepaint
iff

Golden Globe Race
7 min ·
Latest satellite TWEETS from the GGR fleet..#GGR2018

Sinclair: BOEUF BOURGUIGNON ET POMMES DE TERRA FOR DINNER (LYOPHILISE) /
"Boeuf bourguignon et pommes de terres pour le diner (Lyophilisé)"

Lehtinen: CHEER UP READ SIR ROBINS 68 BOOK, HAD FRCAKEandSPLICED M.BRACE / "Le moral est bon après lecture du livre de Sir Robin, j'ai FRCAKEandSPLICED M.BRACE"

Heede: TOUJOURS SOUS SPI AVEC 1 PEU PLUS DE VENT. JE VAIS ALLER PLUS SUDG /
"Still under spinaker with a little more wind. I will head more south"

Randmaa: ALL OK.

Heede: TJRS LE SPI EN LAIR JOUR ET NUIT ! UN PEU STRESSANT POUR DORMIR ! /
"Still spinaker up in the air night and day! a little stressfull to sleep!"

Slats: NO WINDS :( /
"Pas de vent"

Lehtinen: SAILING GARDEN IS MOVING AGAIN IN A FRESH WESTERLY /
"Le jardin de navigation bouge à nouveau dans un vent frais d'ouest"

lundi 29 octobre 2018 20:25
Canard-enchainepaint
iff

Suite :

Golden Globe Race
1 h ·
The ETA for Susie Goodall Racing to the Boatshed.com Royal Yacht Club of Tasmania film drop based on the latest weather and she should arrive off the southern tip of BRUNIE ISLAND around 1900hrs local time and at KINGSTON BEACH ANCHORAGE around 2400hrs local 30th ( 0800hrs UTC) or as late as first light 0400hrs local next morning the 31st (1600hrs UTC-30th) .Will update again in 12hrs. #GGR2018 Follow the tracker.

lundi 29 octobre 2018 21:43
Canard-enchainepaint
2
iff

Un clip sur la jeune Susie Goodall, en approche de Hobart, et qui n'a rien lâché depuis le début
LIEN

mardi 30 octobre 2018 07:26
Canard-enchainepaint
iff

https://www.facebook.com/

Golden Globe Race
6 min ·
????????? FRENCH UPDATE 30/10/2018 : #GGR2018

Si l'océan Pacifique montre pour l'instant à JEAN-LUC VAN DEN HEEDE et MARK SLATS un horizon qui sied à l'adjectif dont il porte le nom, la mer de Tasmane promet un tout autre visage à ses visiteurs. Certes UKU RANDMAA n'a pour l'instant pas à se plaindre du traitement que cette partie du monde logée entre la Tasmanie et la Nouvelle-Zélande lui a pour l'instant réservé, mais les choses pourraient fortement se compliquer à partir du 2 novembre...

Une méchante dépression est en formation dans l'ouest de l'Australie et devrait se renforcer à mesure qu'elle passera au sud du continent dans deux jours, avant d'atteindre sa plus grande force ce jeudi 1er novembre, en remontant sur la mer de Tasmane donc. Si elle devrait avoir bousculé d'ici là TAPIO LEHTINEN et ISTVAN KOPAR, dans leur approche du Boatshed.com Drop Point de Hobart, elle va sûrement obliger SUSIE GOODALL à prendre un début de route très nord pour éviter le plus fort de la tempête.

Le plus exposé sera donc UKU RANDMAA, qui n'aura pas vraiment d'autre alternative que de subir ce très mauvais temps. Au programme, des vents de plus de 50 nœuds (qui supposent des rafales beaucoup plus violentes) et une mer énorme qui ne va cesser d'enfler à mesure qu'il se rapprochera du sud de la Nouvelle-Zélande, en dessous de laquelle il va devoir passer...

L'avenir s'annonce en revanche beaucoup plus calme – pour l'instant - pour MARK SINCLAIR et IGOR ZARETSKIY, toujours encalminés au milieu de l'Indien. Pendant que le Russe essaye de s'extraire par le sud (à moins de deux nœuds) d'une bulle de hautes pressions qui devrait encore le retenir une bonne journée, l'Australien s'est donné pour nouvel objectif de prendre en photo le bateau de GREGOR MCGUCKIN, abandonné lors du terrible coup de vent qui l'avait fait démâter et qui avait provoqué son sauvetage, en même temps qu'ABHILASH TOMY.

Mais l'actualité la plus brûlante reste pour l'instant l'arrivée de SUSIE GOODALL, qui n'est plus qu'à quelques heures de retrouver un peu de civilisation. Elle va rejoindre le deuxième et dernier Drop Point de la course en quatrième position, après plus de 120 jours de mer. Pas mal pour le plus jeune marin de la flotte !

Christophe

mardi 30 octobre 2018 07:50
Missing
3
Gradlon

On voit bien que dans cette course, l'âge et le sexe ont peu de choses à voir avec la performance. Les marins qui tiennent (homme ou femme) sont ceux qui se sentent bien en mer et ont envie d'y rester. Ils ne sont pas affectés par la solitude. Ils résistent à l'épreuve de la souffrance physique et ont une grande stabilité morale. Ils ne se plaignent pas et resteraient sur leur bateau jusqu'à l'extrème limite du possible. Susie Goodall est de ce bois là.

mardi 30 octobre 2018 08:26 *** Message modifié par son auteur ***
Canard-enchainepaint
2
iff

https://goldengloberace.com/fr/day-120-barnacles-the-scourge-of-solo-circumnavigators/

Un extrait :
Pour la première fois depuis son sauvetage le 23 octobre 2018, et toujours à bord du SHIOSAI, Loïc Lepage a écrit le récit de son démâtage et de son sauvetage, donnant ainsi un nouvel éclairage sur son expérience.

Hi Don,

Samedi 20 octobre (16h bord – 10h TU) – Vent SW 25.30nds et plus sous des grains fréquents. Mer assez forte (4 à 5 m) GV à 2 ris et foc de route, tribord amures. Vitesse 6 nds et plus sous les grains, grand largue. Je lis à l’intérieur. Sous l’un des nombreux grains j’entends un bruit de rupture métallique au vent. Le temps d’enfiler les bottes, le mât bascule de quelques degrés et sort de son logement sur la quille sur lequel il est posé. C’est le bas hauban arrière qui s’est rompu. Je prends la barre et à l’aide du régulateur et de son safran, je décide d’empanner (manoeuvre plus rapide que le virement avec cette mer.) Le temps que Laaland réagisse, le mât prend une inclinaison plus importante et c’est le hauban qui cette fois-ci casse. C’est la rupture du mât à 50 cm du pont. C’est fini. Cela a duré quelques minutes. Je suis trempé et prends le temps de me changer. J’étais botté mais ne portais que des sous-vêtements. Je ressors avec cisaille, scie à métaux, pince pour larguer le mât. Tout en libérant le gréement, je constate que l’origine de la rupture se situe au niveau du sertissage bas (niveau cadène). Le pataras a “scalpé” l’aérien du régulateur Hydrovane.

Le temps de tout larguer, le mât a percuté 3 ou 4 fois la coque sous la flottaison lorsque le bateau plongeait dans le creux des vagues.
Je laisse à poste l’étai relié au mât pour faire ancre flottante et Laaland se “stabilise” dans cette mer toujours forte.

Il est 18h (bord), il fait nuit et je fais part au PC course de la situation. Je leur dis que j’attends le jour pour établir un gréement de fortune. À ce moment, le bateau est toujours “sec” et je pensais que les coups de butoir du mât n’avaient fait que quelques égratignures!

Quelques heures plus tard, vers 23h, j’aperçois de l’eau sous ma bannette (je dors au centre entre mes 2 coffres de ravitaillement). Il y a une voie d’eau. Je cherche l’origine de l’infiltration : elle se situe au fond de la coque, au niveau du réservoir d’eau, sous un contre-moulage des toilettes. Je commence à défoncer au marteau et burin ce contre-moulage mais décidément le trou ou la fissure est inaccessible. Il faudrait tout abattre: cloisons coffres pour atteindre cette voie d’eau. J’ai ce qu’il faut pour un colmatage (résine prise rapide) mais la je me contente pour l’instant de bourrer les espaces avec ce que j’ai sous la main.
L’eau qui envahit le carré s’écoule dans un puisard d’une contenance de 30 litres environ.
J’actionne la pompe électrique qui le vide en 3 ou 4 minutes. J’évalue entre 15 et 20 minutes le temps qu’il se remplisse à nouveau et je commence à pomper manuellement avec la pompe de cale qui se situe dans le cockpit.

C’est vers minuit, je crois, que je fais part à la Direction de course de la situation. Comme je n’ai pas espoir de remédier à cette voie d’eau correctement et si par ailleurs elle s’aggrave, je décide d’actionner l’EPIRB.

Dimanche 22 octobre. Il est midi (environ 18h00 après le démâtage). Je constate que la voie d’eau se stabilise à 30 et 40 litres toutes les vingt minutes après pompage.

J’aurais bien voulu installer le gréement de fortune pour faire une route nord plus rapide pour me situer sur une trajectoire d’une route cargo, mais je ne pouvais pas à la fois barrer (je n’ai plus de régulateur d’allure – aérien brisé) et pomper toutes les demi-heures. Par ailleurs, utiliser le pilote électrique (sous scellé) aurait très rapidement affaibli les batteries. De toutes façons, je dérivais Nord nord-est à 1 à 2 nds le vent semblait régulier d’Ouest à Sud-Ouest. Et sous gréement de fortune j’aurais fait peut-être 2 nœuds de plus maximum.

Les panneaux solaires sont opérants car il y a de belles éclaircies mais impossible de démarrer le moteur. Les vagues embarquées dans le cockpit ont noyé le tableau de démarrage (panneau plexis déboité).

Ce dimanche après-midi, la Direction de course m’annonce qu’un cargo à 400 milles au Nord pourrait être sur moi mardi. Entre-temps, Francis TOLAN de “la longue route” se propose également de se dérouter (il est à 200 milles au Nord). Il loupera le rendez-vous de l’opération de sauvetage, de peu. Merci à lui pour son dévouement.

Lundi 22 octobre. Après avoir asséché les contacts du tableau de démarrage, le moteur est opérationnel. Il me servira beaucoup lors du sauvetage le lendemain matin.

Le cargo est en vue dans la nuit vers 23h. J’ai installé un feu flash en bout de tangon et aidé du projecteur à main, il m’aperçoit et se stabilise à environ 1m de moi. On attend le lever du jour vers 5h00. Un avion de la marine australienne m’avait proposé la veille de me larguer une pompe que j’ai refusé car j’arrivais à étaler la voie d’eau. J’avais deux pompes manuelles en plus de la pompe électrique.

6h00, début de l’opération. SHIOSAI se rapproche et se met à mon vent à environ 400m mais décide de renouveler l’opération pour être plus proche sauf que pour cette deuxième tentative, il se stabilise cette fois sous mon vent ! !

Aussi je lui propose de faire mouvement, de mettre le moteur pour me placer sous son vent très proche de lui. Moteur à “fond”, j’arrive à 50m de lui et l’équipage se décide à mettre leur bateau de survie à l’eau pour venir me chercher.

Il y a toujours 20 à 25 nœuds de vent. Très vite, je m’aperçois que leur canot n’est pas très bien manœuvrant et qu’ils ont beaucoup de difficultés à se rapprocher de moi pour que je puisse embarquer. Cela dure 20 bonnes minutes. En attendant, je fais signe à l’équipage du cargo de me lancer un bout pour récupérer mes trois sacs étanches. Ce sera ça en moins à embarquer quand le canot arrivera dans sa manœuvre car pendant ce temps il fait toujours des “ronds dans l’eau”. Du coup, l’équipage me propose de m’amarrer carrément au cargo. Deuxième haussière lancée et je suis amarré à une dizaine de mètres de sa poupe.
En même temps, il laisse tomber une échelle de corde. Je m’y approche au moteur et tente de monter mais mon harnais croche une main courante et me stoppe dans mon ascension ! Je m’affale sur le pont ! Je ne tente pas une seconde fois et attends patiemment le canot qui quelques minutes plus tard arrive enfin à se rapprocher de LAALAND suffisamment pour m’y agripper. L’amarrage pour la remontée sur le cargo a été également difficile.

L’opération aura duré plus d’une heure je crois, tout en étant survolé par la Marine Australienne. J’avais arrêté de pomper depuis environ 2h, et laissé la pompe électrique en marche mais juste avant de monter à bord, j’ai ouvert 2 vannes de prise d’eau de mer et enlevé la sonde qui fermait le speedo pour que Laaland coule plus rapidement.

Le capitaine Raphaël VIRTUDAZO et l’équipage philippin m’accueillent chaleureusement. Direction Las Palmas sur SHIOSAI, cargo japonais de 280 mètres de long transportant 30 000 tonnes d’huile alimentaire pour Rotterdam.. Arrivée prévue le 23 novembre.

Loïc

mardi 30 octobre 2018 12:30
P1000163_2
1
Flora :)

Susie est arrivée à Hobart il y a 4 heures en pleine nuit.
Très souriante !
Elle a prévu d'attendre le jour pour repartir.
Beaucoup de monde pour l'accueillir, en particulier des gens de DHL...

https://www.facebook.com/1751709878415736/posts/2037472666473501

mardi 30 octobre 2018 17:59
Missing
sylvz1

C'est vrai qu'elle est souriante, en tout cas, elle semble en forme !
La prise de son est vraiment merdique...
Ça fait plaisir de la voir!

mardi 30 octobre 2018 18:21
P1000163_2
Flora :)

De la voir oui !
mais personnellement, je n'arrive pas à me faire à sa façon de parler et je ne comprends pas la moitié de ce qu'elle dit...

mardi 30 octobre 2018 18:25
Atlantique_nord__first_30_little_wing
4
jeanlittlewing

Elle est fraîche souriante detendue, sympathique, trop fort

Son pilote lui pose problème, il ne fonctionne que sur un coté et partiellement de l autre, au pres ca va mais au portant elle doit barrer.
Elle ne comprend pas ce qui s est passé, elle va essayer de réparer demain. Elle va aussi plonger pour carener mais elle pense que ce n est pas dramatique.

La tempête qu elle a connu avec des vagues pyramidales et croisées l a vraiment impressionné, elle espere que le pacifique sera plus sympa que l indien

Elle estime avoir perdu bcp de temps du côté du cap avec un bord désastreux nord est au lieu de sud, pas de vent et courant contraire

Humour britannique, son bateau est devenu un vrai bateau car il y a des fuites...

Chapeau bravo a elle mais inquiètude sur le regulateur.

Demain apres ses jobs elle fera une session en français

mardi 30 octobre 2018 21:37
Canard-enchainepaint
iff

VDH 7,4 nds en pleine nuit dans 6/7 B...
A la Rochelle, il fait le plein et repars pour un second à la poursuite des derniers, si Madame st d'accord ?

mercredi 31 octobre 2018 09:35
P1000163_2
1
Flora :)

C'est impressionnant en effet !

Dernièrement, Don faisait remarquer que Jean-Luc "roule" souvent jusqu'à 1 nd plus vite que tous les autres derrière... de fait son avance ne cesse d'augmenter !

mercredi 31 octobre 2018 12:13
Canard-enchainepaint
iff

Suhaili et les deux derniers sont à la longitude de Sri Lanka et VDH presque à celle de Vancouver !

mercredi 31 octobre 2018 13:58
Canard-enchainepaint
iff

Golden Globe Race
2 h ·
Latest satellite Tweets...from the GGR fleet #GGR2018

Goodall: LAND! /
"Terre!"

Randmaa: ALL OK.:)

Slats: GOOD WINDS AGAIN VERY LIGHT ALL NIGHT /
"Bons vents de nouveau très légers toute la nuit"

Slats: NICE WINDS GOOD SAILING BUT REALLY COLD /
"Vents agréables, bonne navigation mais vraiment froid"

Lehtinen: FINISHED SIR R,S BOOK(AGAIN:),FR.CAKE REPACKED4C.H.,FIT4FIGHT / "Livre SIR R,S terminé(encore:), FR gateau rangé pour C.H., Prêt pour la bataille"

Sinclair: QUIET DAY RUNNING B4 GENTLE SW BREEZE AIRING BEDDING IN SUN. / "Journée calme sous B4 gentille brise SO au soleil"

Jean-Luc : AUJOURDHUI 122 JOURS ! LE TEMPS DE MON RECORD EN SENS INVERSE!TVB /
"Today 122 days! The time of my record around the world against the clock! Everything is fine"

Thanks,

mercredi 31 octobre 2018 10:23
Missing
1
Gradlon

"against the clock"
Jean-Luc voulait sans doute parler de son record de tour du monde contre les vents dominants.

mercredi 31 octobre 2018 10:43
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

Plus tu vas vers l ouest plus tu remontes dans le temps, la formule est jolie je trouve

mercredi 31 octobre 2018 10:50
Missing
Gradlon

Pour l'anecdote :
Le premier a s'être rendu compte qu'il remontait dans le temps est Pigafetta, le scribe de Magellan, qui tenait un journal au jour le jour. Il est rentré au pays sur l'unique bateau de la flotte initiale. Sauf erreur de ma part, il s'est rendu compte qu'il était décalé d'un jour aux iles du Cap vert sur le retour.

mercredi 31 octobre 2018 14:47 *** Message modifié par son auteur ***
P1000163_2
Flora :)

Traduction russe/anglais du dernier coup de fil (mercredi dernier) depuis l'Endurance ESMERALDA : dur dur pour Igor qui ne semble pas en grande forme physique... Mais il a réussi à refixer son étai correctement.

"Good day, my friends. We are now totally up and running with Esmeralda. I have completed the repair of the stay.
I took four days of contemplating and waiting for the weather. I spliced the eye on the forestay and secured it in the eyelet on the top of the mast.
I was lucky to have a bit of calm in the morning, took two reefs in the main, hoisted the storm jib and then hove to.
I was working on it for more than four hours.
To put it simple, in the end when all was done it took one hour and a half to go back down from the mast. Never ever get that tired in all my life.
I slipped dozen of times, hanging on the safety line. And what can I say - these footholds on the mast, like stirrups, they are not for this job. They are to break your ankle when you're sent swinging around the mast. Much better to have usual folding steps.
Tore down all the flag halyards and one clutch on the way back as the high note that ended the job.
Gave it a try with the yankee for 24 hours. The forestay holds well. Now heading back to the course line, I have got way too far north to it.
Put down the mizzen, it headed the boat. Now I have the small jib and the storm jib up, and one reef in the main.
The next on the list is to repair the staysail. I was about to do it just before the forestay broke.
Some said I'd better have the furling system in place.
I try to imagine now what would happen if the forestay breaks with all the furling gear on it.
With the current set, I just released the halyard and then recovered the staysail. With the foils on the stay, it would be a disaster.
What else. When I climbed the mast a huge whale surfaced right overboard. A beautiful creature.
Sorting out the provision. Run out of sugar, but there is plenty of lollipops and green peas stocks for an army.
It's a good day today. The sun is shining, the ocean is blue, waves are about 2 m.
The cold front is passing by. I got so tired working on the mast, just crawled into the sleeping bag and could do nothing for three days afterward, even to hold a pencil.
It involved both hands to hold a cigarette, and it felt I was one big bruise.
That's it. All the best to everyone. Bye-bye. "

mercredi 31 octobre 2018 14:40
Avatar
Aliguen

Chacun a son lot de galère, sauf VDH?

mercredi 31 octobre 2018 21:48
Kangoo_2
3
Quizas

pour tous sur mer comme sur terre la taille des galères dépend de l'importance qu'on leur donne et de l'aptitude à les appréhender et à s'en accommoder, une analyse superficielle de ces comportements pourrait nous amener à penser que VDH est chanceux et à faire le raccourci entre vieux renard et veinard ... difficile toutefois de rencontrer de vieux renards malchanceux

mercredi 31 octobre 2018 23:13
P1000163_2
Flora :)

Absolument... il a dit plusieurs fois qu'il fait une inspection quotidienne de tout le bateau et répare ou consolide ce qui doit l'être, sans en parler (petits tracas).

Susie est dans le même esprit : contrôler, entretenir, anticiper, ne pas attendre que ça casse autant que possible. Par exemple, elle a dit qu'elle plonge régulièrement dès que les conditions le permettent pour nettoyer sa carène.

jeudi 01 novembre 2018 07:58
P1000163_2
5
Flora :)

BREAKING NEWS, comme ils disent :

Susie a fait demi-tour et mouillé dans un superbe endroit bien abrité, pour laisser passer du gros mauvais temps (60 nds annoncé !)... elle est toujours en course !

"Golden Globe Race a ajouté 3 photos.
3 h ·
Susie Goodall Racing has just dropped anchor in SAFETY COVE, Port Arthur settling down to ride out the approaching storm. Her position is in the TOP THIRD of this bay in about 7mtrs of water. Right now it is a beautiful Tassie day with some of the best beached and cruising ground in the world! BUT Susie is also now under the control of Australian Border Force flying the international Q flag as a foreign going vessel under duress. She will stay onboard the entire time. She has a 35lb CQR, 15mtrs of 10mm, chain and plenty of anchor line. Bottom holding is good sand so she should be OK. Her engine is operational and she will be well rested before the storm approaches. Winds in excess of 60kts are expected from the west blowing offshore. She is still racing! #GGR2018"

jeudi 01 novembre 2018 08:01
Missing
Gradlon

La CQR de Susie ? Le règlement oblige-t-il d'armer le bateau avec une ancre conçue à l'époque de la première course ? Il y a beaucoup mieux aujourd'hui.

jeudi 01 novembre 2018 08:47
Canard-enchainepaint
iff

"3.1.9 Equipements interdits
3.1.9.1 Rétro
En tant qu'événement rétro et généralement parlant, seuls doivent être utilisés les
équipements dont pouvaient bénéficier Robin Knox Johnston à l'époque. Si ce
n'était pas à bord de Suhaili, alors vous ne pouvez pas l'utiliser. Certains objects
sont considérés comme des éléments de sécurité et sont exempts de cette
15
exigence. Ils sont listés dans cet avis de course. Tous les équipements embarqués a
bord de Suhaili sont décris dans le livre de RKJ, “A world on my own”. Les objets
habituels suivants ne sont PAS autorisés. GPS, radar, AIS, traceurs graphiques et
électroniques, instruments de mesure du vent électroniques, pilotes automatiques
électriques, carnet électroniques, téléphone mobile, iPhone, iPod, iPad, lecteur et
ordinateur, appareil électronique, lecteurs de cd, montres / horloges électroniques,
caméras vidéo et caméras numériques, matériel de communication par satellite de
toute sorte, jumelles numériques, calculatrices scientifiques de poche, horloges ou
montres électroniques, dessalinisateur, fibres de carbone, Spectra, Kevlar, Vectron,
tout matériel hightech, etc., gréement rod. En cas de doute au sujet d'une pièce
d'équipement approuvée ou interdite, le skipper doit demander une clarification
immédiate, auprès de l'organisateur.
"
(souligné par moi)

jeudi 01 novembre 2018 11:43 *** Message modifié par son auteur ***
Img_1120
Papy-Zoom

Ils sont encore à la photo argentique :
"La marque côtière de l’île des Canaries (TBA) à tribord – une occasion d’interviewer les skippers pendant qu’ils naviguent sans s’arrêter et pour qu’ils transmettent leurs PELLICULES photos et leurs lettres."

mardi 06 novembre 2018 18:55
Avatar
ALLEWIND

Nous, Francais, avons tendance à jeter la CQR avec l'eau du bain

jeudi 01 novembre 2018 18:30
Kangoo_2
Quizas

@Gradlon oui c'est vrai mais les concurrents n'ont peut-être pas poussé le perfectionnisme à embarquer une ancre dernière génération ... sauf VDH ?

jeudi 01 novembre 2018 11:01
Missing
1
Gradlon

VDH a échangé sa CQR contre une Fortress et deux cubis de bordeaux en se disant ça tiendra mieux.

jeudi 01 novembre 2018 18:00
Canard-enchainepaint
2
iff

Golden Globe Race
1 h ·
????????? FRENCH UPDATE 30/10/2018 : #GGR2018

Alors que SUSIE GOODALL a fait le choix raisonnable de s'abriter près d'une plage très protégée qui porte le nom providentiel de Safety Bay (Baie de la sécurité), près du très touristique Port Arthur, la terrible tempête à laquelle elle a choisi d'échapper continue sa progression vers la Tasmanie. Si ISTVAN KOPAR devrait y échapper, il n'en est malheureusement pas de même pour TAPIO LEHTINEN qui se prépare à prendre ce méchant coup de vent de plein fouet...

Pas beaucoup d'options en effet pour le Finlandais qui, s'il monte trop nord prend le risque de se faire pousser à la côte ouest tasmanienne. Dans une dizaine d'heures, il va commencer à ressentir les premières influences de ce violent système avant que les vents ne hurlent au delà des 70 nœuds pendant au moins 24 h et leur orientation nord-ouest va rapidement passer au sud-ouest, ce qui suppose le gonflement rapide de la houle qui pourrait dépasser les 10 mètres...une situation qui sera forcément très inconfortable pour TAPIO qui navigue sur un GAIA 36, bateau très bas sur l'eau...

Cela s'annonce également brutal pour UKU RANDMAA, qui progresse actuellement aussi vite qu'il peut vers le sud est dans la mer de Tasmane pour échapper au plus fort de cette tempête qui va le rattraper également, un peu plus tard. Il va devoir composer avec des conditions météorologiques très solides si les prévisions se maintiennent et devrait être impacté par le plus fort de la tempête le 3 novembre. Là aussi les vents annoncés sont très forts et la mer va gonfler rapidement...restant très grosse même après le plus fort du mauvais temps. Une situation malheureusement propices aux knock down, quand la houle n'est plus comprimée par la force du vent...

Devant, JEAN-LUC VAN DEN HEEDE n'est déjà plus qu'à 2500 milles du cap Horn qu'il pense enrouler dans une vingtaine de jours. Mais il va lui aussi devoir composer avec gros coup de vent qui devrait le frapper dans 3 jours avec un puissant flux de sud qui, outre le froid qu'il va amener avec lui, va lever une forte houle...Toujours 2000 milles derrière, MARK SLATS ne devrait pas être inquiété par la petite dépression qui se forme dans son tableau arrière.

Quant à IGOR ZARETSKIY, à 5800 milles du leader, il n'a pas échappé non plus à la malédiction des bernacles dont se plaignent plusieurs skippers (UKU, SUSIE, TAPIO...) C'est peut-être ce qui explique – au moins en partie – sa faible progression depuis des semaines. Reste qu'il a décidé de s'abriter lui aussi sous la petite’île de Saint Paul, dans son sud-est, pour nettoyer sa coque. Pendant ce temps, MARK SINCLAIR a lui choisi d'essayer de retrouver le bateau de GREGOR MCGUCKIN pour faire quelques photos...

Christophe de retour de Tasmanie dans le train vers les Sables d'Olonne.
Pas de carto aujourd'hui car ça ne passe pas à 300 km/h. Je vous recommande le tracker du site www.goldengloberace.com
Merci Christophe

jeudi 01 novembre 2018 11:58
Canard-enchainepaint
iff

Golden Globe Race
6 min ·
UPDATE; Message from Tapio Lehtinen Sailing STORM JIB, STAYSAIL, 2.REEF, READY 2 SHORTEN, HEADING NE,F4F:) Position: 43' 27.203 S 137' 18.379 E at 01 Nov 12:29 UTC ..winds are starting to increase slowly in his position now. .....all our thoughts for now are with Tapio..GOOD LUCK!!

Istvan Kopar Solo Circumnavigator just called to advise he is sailing in 45kts now and has seen Matsyker island light. He is considering to make for RECHERCHE BAY just behind SOUTH EAST CAPE of Tasmania to seek PORT OF REFUGE then anchor and sit out the storm. He could be there in the next 8-10 hours or around midday local time. He has good anchoring gear onboard.

It is raining in Hobart right now so hopefully Susie Goodall Racing is catching some. The forecast storm for Uku Randmaa Golden Globe Race 2018 is changing a little so he may get some strong winds on the Southern tip of it in a few days as it heads across the Tasman. Jean Luc Vandenheede looks like he may race so fast to the east that he will get past a strong southerly storm approaching his position that may then pass behind him!!

Mark Slats is enjoying the sailing and Mark Sinclair has found Gregor McGuckin yacht and taken photos. He reports the AIS beacon is still operational and it is floating high in the water.

????? ???????? IGOR is still intending to head to St Paul Island..

Don... #GGR2018
Le plus exposé aux dangers du gros temps puisque près des côtes, Istvan Kopar va trouver revuge à Recherche Bay. Il ira au rendez vous médiatique quand ça sera mois chaud !
VDH à 7,5 nds !

jeudi 01 novembre 2018 18:04 *** Message modifié par son auteur ***
Canard-enchainepaint
1
iff

Don McIntyre
1 h ·
UPDATE! FB has not allowed me to update GGR last four hours!??? so sharing from DON!

Tapio Lehtinen Sailing is in the thick of the storm with forecast 55kt gusting 65-70k winds and 10-12mtr seas. It will drop fast in about 20hrs leaving a challenging sea. There is an Extreme weather alert all over Tasmania for damaging winds. His last two satellite tweets were. REEF4(EQUALS TRYSAIL),1/6STAYSAIL,STORM JIB,PLOUGHING ENE, OK ..five hours ago and just now IMPRESSIVE SCENERY IN THE SUN, STRONGEST YET 2 COME, BARO RSNG.

Istvan Kopar Solo Circumnavigator Had some real challenges trying to get into Recherché bay and has instead now safely anchored at SOUTHPORT BEACH as a PORT of REFUGE about 35miles south of the Boatshed.com Royal Yacht Club of Tasmania film drop. He will sit out the extreme weather there till early Sunday morning then head to KINGSTON BEACH.

Susie Goodall Racing has dragged her anchor an hour ago in SAFETY COVE Port Arthur and resetting it now. The worst winds start in about an hour and she too is expected to set sail first light on Sunday. She is very frustrated and sent the following Satellite tweet this morning. JUSTWANNAGIVEUP !!

Uku Randmaa Golden Globe Race 2018 continues to race SE to avoid the storm but looks like he may still come under it's effect in 30 hrs?

vendredi 02 novembre 2018 09:28
Canard-enchainepaint
1
iff

Golden Globe Race
44 min ·
????????? FRENCH UPDATE 02/11/2018 #GGR2018:

Gros temps sur la Golden Globe Race 2018...Alors qu'une alerte de vents violents vient d'être lancée sur le sud de la Tasmanie, TAPIO LEHTINEN est au cœur depuis cette nuit de la plus grosse tempête qu'il ait eu à subir depuis le début de la course...et de loin. Des vents de 55 nœuds avec des rafales allant jusqu'à 70 dans une houle qui atteint par moment les 12 mètres...voilà l'environnement terrifiant dans lequel évolue le Finlandais en ce moment même.

Il a incurvé hier sa route vers le nord-est pour essayer d'échapper au plus fort du système mais cela n'a pas suffi. S'il a assisté impuissant à la chute vertigineuse du baromètre, il sait que dans une vingtaine d'heures, le vent va rapidement décroître...mais la mer va mettre beaucoup plus de temps à se calmer. Sous gréement de tempête, TAPIO s'attend d'ici là à voir la situation se dégrader encore un peu et se dit impressionné par le paysage qui l'entoure...on le serait à moins.

ISTVAN KOPAR a eu plus de chance car il a pu s'abriter à temps à Recherche Bay, non sans difficulté après avoir dû lutter dans des vents de 45 nœuds avant de réussir à s'ancrer. Il n'est plus qu'à 35 milles du Boatshed.com Drop Point mais devra attendre vraisemblablement jusqu'à dimanche matin pour rejoindre Kingston Beach, au vu des prévisions météorologiques...

Ce très mauvais temps a au moins pour avantage de drainer avec lui une pluie diluvienne qui permet à SUSIE, abritée elle aussi un peu plus loin, à Safety Bay, de refaire ses réserves d'eau qui étaient basses. Elle devrait attendre jusqu'à dimanche matin également pour partir à l'assaut de la mer de Tasmane. UKU RANDMAA est en passe de finir de la traverser et plonge vers le sud-est pour tenter d'échapper à cette violente tempête qui arrive sur lui et qui devrait le frapper d'ici un peu plus d'une vingtaine d'heures...

Devant, la navigation est beaucoup plus confortable pour MARK SLATS qui n'en oublie pas pour autant ses petits camarades de jeu dont il se préoccupe dans son dernier message. Il navigue à bonne vitesse au milieu d'une zone de hautes pressions qui va se voir bientôt comblée par un fort vent de nord qui va le propulser plein est à bonne vitesse pendant que JEAN-LUC VAN DEN HEEDE va se voir également rattrapé par une dépression qui va générer de forts vents d'ouest qui vont se renforcer en passant au sud et lever une grosse mer...

C'est donc la plus grande partie de la flotte de la Golden Globe Race 2018 qui bataille ou va batailler dans une météo très violente ce week-end, sauf à l'arrière de la flotte où MARK SINCLAIR et IGOR ZARESTKIY évoluent toujours dans des conditions très maniables. Le Russe file toujours vers le sud – est pour trouver un abri et essayer de se libérer des bernacles qui ont envahi sa coque pendant que Captain Coconut annonce avoir trouvé le bateau de GREGOR MCGUCKIN et avoir fait des photos.

Christophe

vendredi 02 novembre 2018 11:27
P1000163_2
Flora :)

Espérons que Susie pourra compléter sa réserve d'eau douce, il ne lui restait que 150 litres. Elle a quand même eu un petit coup de mou...

JUSTWANNAGIVEUP... a-t-elle écrit (juste envie d'abandonner) !

Son mouillage a chassé, elle a dû remouiller plus près de côte.

vendredi 02 novembre 2018 13:33 *** Message modifié par son auteur ***
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

le passage avec don etc, ça peut déstabiliser et casser le rythme
et elle doit pouvoir réparer son regulateur à 100 %

vendredi 02 novembre 2018 14:10
P1000163_2
1
Flora :)

C'est fait, tu as pas suivi ?

Elle était restée 12 h à StormBay. Arrivée en début de nuit, elle s'est reposée, a attendu le jour pour plonger nettoyer sa carène et ensuite faire la réparation de son régul, plus simple et rapide que prévu.
Seulement après elle a fait les interviews prévus, y compris un dialogue avec sa famille via un IPad tendu à bout de bras d'un fan.

Très en forme et contente quand elle est repartie.

Ce n'est qu'au bout de quelques heures qu'elle a décidé de rebrousser chemin et s'abriter dans un autre mouillage pour laisser passer la tempête actuelle.

vendredi 02 novembre 2018 14:41
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

JUSTWANNAGIVEUP

c'était après qu'elle ait dérapé ?

vendredi 02 novembre 2018 15:00
The_twinings_gunpowder
1
thé vert

Il semble.

vendredi 02 novembre 2018 15:19
The_twinings_gunpowder
thé vert

Tient bon Suzie, don't give up !

vendredi 02 novembre 2018 14:20
Missing
1
Gradlon

Tu veux parler du mouillage ? Pour la CQR, c'est cqfd. Certains traduisent CQR par Celle Qui Ripe. Avec une Spade ou une Rocna cela ne lui serait pas arrivé.

vendredi 02 novembre 2018 15:34 *** Message modifié par son auteur ***
P1000163_2
1
Flora :)

J'ai longtemps eu FOB et CQR sur un bateau lourd.
On s'était vite rendu compte que la CQR n'était pas fiable sur un fond de sable. On l'utilisait principalement en 2e mouillage quand ça craignait (à une époque où on naviguait sans moteur).

vendredi 02 novembre 2018 17:16
5
James

Dans les herbiers la Cqr est pas mal...
En tout cas chapeau de naviguer sans moteur, je l'ai encore fait cet été et près des côtes ça n'a rien à voir en navigation !

vendredi 02 novembre 2018 17:39
P1000163_2
Flora :)

C'était aux Antilles, plusieurs années, de St Martin jusqu'aux Roques en passant par Trinidad : le vent est plutôt constant et il y a beaucoup de mouillages...
En méditerranée aussi parfois, mais pas fait exprès et avec un bateau plus léger.
Je n'étais qu'équipière, le mérite en revient à mon cap'tain.
ça m'a beaucoup appris.

vendredi 02 novembre 2018 17:48
Missing
Gradlon

La CQR est pas mal sur la plage quand on peut jeter un oeil dessus

samedi 03 novembre 2018 13:51
Canard-enchainepaint
iff

Golden Globe Race
1 h ·
Latest satellite Tweets from the GGR fleet !! #GGR2018

Tapio : SHORTENING PROACTIVELY,STAYSAIL 1/2 ROLLED,3RD REEF,BACK2BUNK /
"Réduisant pro-activement, trinquette 1/2 enroulée, 3ème ris, retour dans ma couchette"

Jean-Luc : NOVEMBRE EST LA!LEQUIVALENT DE MAI CHEZNOUS EOLE LESAITJESPERE /
"November is here! the equivalent of May for us EOLE knows it i hope"

Susie : JUSTWANNAGIVEUP /
"Juste envie de laisser tomber"

Uku : ALL OK. :) /
"Tout va bien. :)"

Tapio : REEF4(EQUALS TRYSAIL),1/6STAYSAIL,STORM JIB,PLOUGHING ENE, OK /
"Ris 4 (équivalent voile tempête), 1/6 trinquette, tourmentin, naviguant ENE, OK"

Igor : ESMERALDA OK

Coconut : NOTE ABANDONED VESSEL AIS OPERATING,MY AIS ALARM at APROX 2NM /
"A noter vaisseau abandonné AIS opérant, mon alarm AIS à approx 2NM"

Jean-Luc : CA MOLLIT UN PEU DOMMAGE!CETAIT PARFAIT 170MILLES EN 24H.I /
"It's softening a little what a shame! IT WAS PERFECT 170MILLES IN 24H.I"

Mark Slats: GOOD SAILING HERE BEST OFF LUCK FOR TAPIO AND UKU H /
"Bonne navigation ici, meilleure des chances à Tapio et Uku H"

Tapio : IMPRESSIVE SCENERY IN THE SUN, STRONGEST YET 2 COME, BARO RSNG /
"PAYSAGE IMPRESSIONNANT AU SOLEIL, Le PLUS FORT ENCORE à venir, BARO RSNG"

vendredi 02 novembre 2018 15:03
P1000163_2
Flora :)

Loïc Lepage barbu au milieu de l'équipage du cargo venu le récupérer.

Il est bien en route pour Las Palmas, Canaries, pas au Brésil !

samedi 03 novembre 2018 08:25
Canard-enchainepaint
iff

Super équipage, je les vois mal couper en deux un navire au mouillage...
Loïc, également est entrainé .

samedi 03 novembre 2018 09:34 *** Message modifié par son auteur ***
P1000163_2
Flora :)

Le dernier message de Tapio, le plus concerné par la grosse tempête, est rassurant. Il fait cap à nouveau vers le SE. Tout va bien.

(je n'aimerais pas être à bord... trop bas sur l'eau à mon goût !)

samedi 03 novembre 2018 08:41 *** Message modifié par son auteur ***
Canard-enchainepaint
iff

Une époque, les Carter 37, etc...

samedi 03 novembre 2018 09:30
Canard-enchainepaint
iff

Golden Globe Race
11 min ·
Latest Satellite tweets from Entrants...Some GOOD NEWS stories here!! :) #GGR2018

Mark #Sinclair (via satellite) 88 APPROX 60L FRESHWATER REMAINING,NEED TO CAPTURE SGNFCNT RAIN / environ 60 l de l'eau douce reste importante, doivent saisir la pluie

Istvan #Kopar (via satellite) HISOMEONESENTTHISSPYCAMERAABOVEPUFFIN / salut, quelqu'un a envoyé cette caméra au - dessus Puffin

Susie #Goodall (via satellite) 73 WOULD LIKE TO WALK ON THAT BEACH JUST THERE / voudrais marcher sur la plage, là

Igor #Zaretskiy (via satellite) ESMERALDA I GO TO HOBARD / esmeralda je vais à hobart

Jean-Luc van den #Heede (via satellite) 8 LE SPI NAURA PAS BEAUCOUP SERVI ! UN BON VENT D OUEST NOUS POUSSE! / the spi is not widely used. a west wind is pushing us.

Mark #Slats (via satellite) 68 LIGHTWINDS BUT SAILING IN THE SUN / VENTS LEGERS MAIS VERS LE SOLEIL

Tapio #Lehtinen (via satellite) 6HALF STAYSAIL OUT, JIBED ESE TWRDS HOBART, SUN, BIRDS,ALL GOOD / HALF STAYSAIL OUT, JIBED ESE VERS HOBART, OISEAUX DE SOLEIL, BON BON

Uku #Randmaa (via satellite) ALL OK.:) / TOUT OK

Tapio #Lehtinen (via satellite) 6HOWL CHANGING TO HUM OF THE WIND, WAVES GIVING A HAMMERING, OK / hauru en murmure du vent, des vagues donnant un marteau, ok

Jean-Luc van den #Heede (via satellite) 8BROUILLARD PETIT VENT SOUSSPI.PETITE VITESSE CE MATIN.C HUMIDE/ small wind speed in spi. fog wet this morning.

Mark #Sinclair (via satellite) 88 GREASED STAINLESS STEEL DOGS ON ALUMINIUM WATERTIGHT DOOR. / CHIENS EN ACIER INOXYDABLE GRAISSÉS SUR LA PORTE ÉTANCHE EN ALUMINIUM.

samedi 03 novembre 2018 11:20
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

C est sympa de la part de mark sinclair d avoir graissé ses chiens !
Te faches pas surtout
Amicalement
Jean

samedi 03 novembre 2018 11:38
P1000163_2
Flora :)

C'est pas iff qui traduit, c'est la GGR !

samedi 03 novembre 2018 11:51
Canard-enchainepaint
iff

Merci Flora!
J'ai graissé les chiens de mon 12 (not hammerless).

samedi 03 novembre 2018 11:56
P1000163_2
1
Flora :)

Traductions surréalistes... ils feraient mieux de s'abstenir et tout laisser en Anglais ! Je l'ai déjà signalé, mais ils continuent à utiliser les traductions auto Gog !

samedi 03 novembre 2018 11:50
Missing
Francois 260

J'ai mis une etoile, mais c'est une erreur. Moi, j'aime bien que ce soit traduit car je ne comprends pas un mot d'anglais.. disons qu'ils pourraient mettre l'original et la traduction..

samedi 03 novembre 2018 13:00
P1000163_2
Flora :)

Mais c'est ce qu'ils font... Anglais d'origine et mauvaise traduction en Français ! Igor qui ne s'exprime qu'en Russe a droit a un traitement de faveur, traduction en Anglais plusieurs jours plus tard...

samedi 03 novembre 2018 14:14
Canard-enchainepaint
iff

Golden Globe Race
37 min ·
#GGR2018 UPDATE!

Istvan Kopar Solo Circumnavigator anchored off SOUTHPORT BEACH .. Jane and I think Istvan has lost weight from the Pic?? but we should know tomorrow. We think he will leave first light and head to the Boatshed.com Royal Yacht Club of Tasmania Film drop off Kingston beach arriving in the afternoon. ETA update in 10 Hours.

Jean Luc Van Den Heede has heavy weather approaching from the south GGR sent the following notice.. ALERT 1300UTC 4th NOV. SSW wind building fast 50-60kts rising sea to 8-9mtrs. Higher gusts slowly dropping from 1500hrs 5th NOV.

Susie Goodall Racing is expected to be underway first light bound for Cape Horn! Tapio Lehtinen Sailing is expected to arrive Monday night or Tuesday morning and will start ETA updates tomorrow.

Jesse Martin's drone was making just 4km an Hour flying in this wind with alarms going OFF!! :)

Traduisez vous même

samedi 03 novembre 2018 12:29
Avatar
ALLEWIND

Istvan Kopar Solo Circumnavigator ancré au large de SOUTHPORT BEACH .. Jane et moi pensons qu'Istvan a maigri du Pic ?? mais nous devrions savoir demain. Nous pensons qu'il quittera à la première heure et se dirigera vers le Royal Yacht Club de Tasmanie de Boatshed.com. Le film vous déposera à la plage de Kingston et arrivera dans l'après-midi. Mise à jour de l'ETA dans 10 heures.

Jean Luc Van Den Heede a des conditions météorologiques défavorables venant du sud. GGR a envoyé l'avis suivant. ALERT 1300UTC 4th NOV. Vent SSW construisant rapidement 50-60 nœuds de mer ascendante à 8-9mtrs. Rafales plus élevées tombant lentement à partir de 15 h le 5 novembre.

Susie Goodall Racing devrait être en route pour la première lumière en direction du Cap Horn! Tapio Lehtinen Sailing devrait arriver lundi soir ou mardi matin et débutera les mises à jour de l'ETA demain.

Le drone de Jesse Martin ne faisait que 4 km à l'heure dans ce vent avec les alarmes déclenchées !! :)

c'est pas si mal

samedi 03 novembre 2018 13:01
Yintho_et_yangtho_2
yantho

...From the pic(ture)..?

samedi 03 novembre 2018 13:53
Canard-enchainepaint
iff

Mark Slats
20 h ·
VOICEMEMO MARK #7

?????????Everything goes well on board. I'm busy and I'm making miles. And with this pace I can be in Cape Horn at the end of November or the first week of December. Of course It is still a long way to go and still anything can happen when there’s no wind at all. If I get a period of no wind as in Australia then it becomes a completely different story. But for now I have a 7-day weather forecast that looks good with good wind and occasional wind still but that is not so bad. I also try to row but it almost never works. If the sea is too rough and I do not row well enough with that oar once, then I lie on my back in the cockpit. So I do not row that often. But coincidentally it was very calm when I sailed under New Zealand. Really a very flat sea. So I then rowed for 2 hours and then I used the engine for 2 hours, and repeated that the whole night. That went pretty well. I also felt satisfied afterwards. So that was absolutely fantastic. Furthermore, just busy and popping. I used the engine for a total of 40 -50 hours max. I still have 90 liters of fuel on board now. I want to save the fuel for the Atlantic. But I have decided that if I get in wind calms in the Pacific then I will occasionally turn on the engine. I just want to get out of the Pacific, make miles and be in the Atlantic. Furthermore, I have counted all the food on board. I think I'm getting pretty empty. In any case, I have enough. I now have 3 meals a day for 100 days. So that's all right. I am enjoying everything. I also had two seals near the boat when I was just above Bounty Island and now I only have birds again. Well that was it for now, speak to you later, bye bye!

samedi 03 novembre 2018 13:34
P1000163_2
Flora :)

"Tout va bien à bord. Je m'active et j'aligne les milles. A ce rythme, je pourrai être au cap Horn fin novembre ou première semaine de décembre. Evidemment, c'est encore loin et tout peut arriver quand il n'y a pas de vent du tout. Si j'ai une période de pétole comme en Australie, ce sera une toute autre histoire. Pour le moment, j'ai une prévision à 7 jours qui semble bonne avec du bon vent et aussi du vent incertain, mais c'est pas si mal. J'ai essayé de ramer mais ça ne marche presque jamais. Si la mer est trop formée et que je ne rame pas assez bien, je me retrouve assis dans le cockpit. Aussi je ne rame pas très souvent. C'était très calme quand j'ai passé la NZ. Vraiment une mer très plate. Alors j'ai ramé pendant deux heures, puis deux heures de moteur et ainsi de suite toute la nuit. ça a bien marché. J'étais content de moi après ça. Absolument fantastique. En plus, ça m'a occupé et fait les muscles. J'ai utilisé le moteur 40 à 50 h maxi. Il me reste 90 l de carburant. Je veux en garder pour l'atlantique.
Mais j'ai décidé que si j'ai des calmes dans le Pacifique, j'utiliserai le moteur occasionnellement. Je veux juste sortir du Pacifique, faire des milles et arriver en Atlantique.
De plus j'ai fait le décompte des vivres restants à bord. Je pensais que j'étais à vide. Dans tous les cas, j'en ai assez. Aujourd'hui, il me reste de quoi faire 3 repas/jour pendant 100 jours. Donc c'est bon. Je prends plaisir à tout. J'ai eu deux phoques près du bateau lorsque je suis passé au dessus de Bounty island et maintenant il y a des oiseaux à nouveau. Voilà c'est tout pour le moment, à plus tard, bye bye !"

(traduit par moi, spécialement pour François260 !!!)

Il est fou ce Mark ! quand il dit qu'il rame, je suppose qu'il godille ???
J'ai traduit "row" par rame, mais comment dit-on godiller en Anglais ?

samedi 03 novembre 2018 18:19 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
vannina

"Il est fou ce Mark ! quand il dit qu'il rame, je suppose qu'il godille ??? "

c'est VDH qui disait je crois que pendant qu'il préparait son bateau Slats traversait l'atlantique à la rame.
à mon avis il rame, pour de vrai.

samedi 03 novembre 2018 18:42
Canard-enchainepaint
iff

Technique particulière, mono-rame sur la hanche du canot ! :
https://www.youtube.com/watch?v=K9g67uuwaN0

samedi 03 novembre 2018 18:59 *** Message modifié par son auteur ***
P1000163_2
Flora :)

Ah oui, très particulière... et donc il arrive à faire aller son bateau droit en ramant seulement sur un bord ! tu parles comme il se fait les muscles !
Il est formidable ce garçon.

samedi 03 novembre 2018 20:21
P1000163_2
3
Flora :)

Susie s'est remise en route !
Elle en avait marre d'être devant une plage sans pouvoir débarquer et aller marcher (c'est ce qu'elle a tweeté).

Fair winds & following seas, Susie...

(dans une interview, elle a dit qu'il fallait qu'au moins une femme termine la course, mais comme elle est la seule !)

samedi 03 novembre 2018 17:53 *** Message modifié par son auteur ***
Canard-enchainepaint
4
iff

Pour l'instant, elle fait mieux que figurer !

samedi 03 novembre 2018 17:51
P1000163_2
Flora :)

"Istvan Kopar anchored off SOUTHPORT Beach Tasmania claiming Port of Refuge status. Sitting out strong winds and working on various tasks ..he is still racing!"

Il a mouillé devant Southport Beach au sud de la Tasmanie pour laisser passer les vents violents et faire quelques bricolages. Toujours en course, il va remonter jusqu'au point de passage obligé.

samedi 03 novembre 2018 17:57 *** Message modifié par son auteur ***
P1000163_2
1
Flora :)

Plusieurs interviews en Anglais, Français et Hongrois d'Istvan.
Il a eu beaucoup de mal à mouiller hier dans 50 nds de vent.
Plutôt déçu de sa performance, il était parti pour gagner ou bien figurer au palmarès... Beaucoup de pbs techniques. L'intérieur de son bateau est dans un très mauvais état. Il a hâte d'en finir. Plus jamais ça...
Il doit repartir dans deux heures.

Petite video sympa de sa remontée vers le "drop point" dans 30 nds de vent.

https://www.facebook.com/1751709878415736/posts/220568858661698

dimanche 04 novembre 2018 17:38 *** Message modifié par son auteur ***
P1000163_2
1
Flora :)

Igor / ESMERALDA n'a pas eu le permis de mouiller dans le cratère de l'île St Paul pour nettoyer sa carène.
Il a tweeté qu'il continue jusqu'à Hobart. Mais il en est encore bien loin, environ 3.000 NM en direct... à 4 nds !!!
Je ne serais pas étonnée qu'il se déroute vers la côte australienne la plus proche. On verra !

samedi 03 novembre 2018 20:33
Missing
jenessépatou

Une chose m'étonne c'est que sa carène n'ai pas été nettoyée préventivement avant d'en être au point ou les anatifes le ralentisse. Je suppose en effet que chaque concurrent à la capacité et l'équipement pour inspecter sa carène périodiquement (pendant les périodes de calme) et nettoyer avant que cela ne devienne trop difficile.
J'imagine que maintenant ça doit être une vraie galère de se traîner à 4 nœuds avec une carène dégueu.

dimanche 04 novembre 2018 18:04 *** Message modifié par son auteur ***
P1000163_2
Flora :)

Bien sûr, mais ce n'est pas un matériel obligatoire, chacun est libre de faire ce qu'il veut dans ce domaine. Manifestement, Igor ne plonge pas régulièrement pour nettoyer comme d'autres le font, comme Susie par exemple...

dimanche 04 novembre 2018 18:45
Nam_that
matelot@19001

Il serait étonnant que les australiens le laissent gratter sa carène chez eux. Quand on connaît leurs règles draconiennes pour les bateaux de passage ...

dimanche 04 novembre 2018 19:12
Canard-enchainepaint
iff

C'est ourtant ce qu'a fait Susie, il me semble...

dimanche 04 novembre 2018 19:28
The_twinings_gunpowder
thé vert

chuuttt !

dimanche 04 novembre 2018 19:36
P1000163_2
Flora :)

Ils enlèvent que les anatifes, ils refont pas l'antifouling !

dimanche 04 novembre 2018 20:56
Canard-enchainepaint
iff

Généralement pas autorisé...

dimanche 04 novembre 2018 22:06
Nam_that
3
matelot@19001

C'est justement ce qui est interdit : de balancer de la faune et de la flore étrangères dans leurs eaux !

dimanche 04 novembre 2018 23:57
Canard-enchainepaint
iff

Exact, il n'y a pas que le problème de polluant, la dissemination est excellente à partir d'un bateau au mouillage...

lundi 05 novembre 2018 07:37
Wp_20180302_09_34_05_pro
skipperTramex

Les anatifes ne sont pas plus difficile à enlever petit que long, par contre l'effet freins n'est pas le même.

dimanche 04 novembre 2018 22:14
Canard-enchainepaint
1
iff

Golden Globe Race
16 min ·
UPDATE! Jean Luc Van Den Heede is currently fighting 50-66kt S winds and 9-11mtr seas which will continue for the next 12 hours at least. Four hours ago as it was building his message to GGR was..VERY STRONG WIND HERE BUT ALL OK...UNTILL NOW!

Tapio Lehtinen Sailing is just 60 miles from South East Cape making 5kts but there is a NO WIND zone forming there in the next six hours. He has NO MOTOR so it is very difficult to make an ETA in Hobart. The wind will not return for another 12 hours and then be light head winds only. At this stage he may arrive at the Boatshed.com Film drop around Midnight local time on the 6th NOV but could be delayed another 18 hrs. we will update again in approx. 12 hours.

Mark Slats has an unexpected storm form around him which was not totally expected. Initial indications were that it would move away from him but instead it intensified and has delivered strong winds.

????? ???????? Igor continues to be frustrated by weather that means he has averaged only 2.3 knots over the ground in the past two months and Capt'n Coconut is only slightly faster at 2.8kts. Hopefully good sailing breezes with catch up to them soon. #GGR2018

lundi 05 novembre 2018 07:42
Canard-enchainepaint
1
iff

Golden Globe Race
31 min ·
????????? FRENCH UPDATE 05/11/2018 : #GGR2018

C'est au tour de JEAN-LUC VAN DEN HEEDE d'affronter la tempête ce matin. Si l'incroyable leader de la course avait réussi jusque là a échapper au très mauvais temps, grâce à une trajectoire d'une limpidité exemplaire (saluée ce week-end par LOIC PEYRON lors d'une conversation sur les pontons juste avant son départ pour la Route du Rhum en mode vintage lui aussi, à bord d'une réplique du trimaran de Mike Birch vainqueur de la première édition en 1978), il se trouve ce matin en bordure d'un système dépressionnaire très étendu plus intense que prévu.

Il devrait s'y trouver encore au moins 7 heures avant de voir les vents qui soufflent actuellement en rafales à 70 nœuds faiblir rapidement. Mais ce n'est pas forcément une très bonne nouvelle car la mer énorme levée par cette violente tempête (houle pouvant atteindre plus de 10 mètres) sera moins comprimée par la force du vent et les vagues relativement bien organisée jusqu'ici pourraient se révéler plus dangereuses...sans compter qu'un autre gros coup de vent se prépare dès demain à mesure que la dépression va avancer vers l'est. La direction de course vient d'envoyer un message à JEAN-LUC VAN DEN HEEDE lui conseillant de ralentir pour laisser passer cette nouvelle difficulté avant que le système ne s'essouffle...

Toujours à un peu plus de 2000 derrière, MARK SLATS navigue dans des conditions solides également (vents de 45 – 50 nœuds) et une grosse mer mais cela va se calmer rapidement. Il devance UKU RANDMAA de 1000 milles. L'Estonien qui est passé lui aussi à travers du très mauvais temps dans la mer de Tasmane fait son entrée dans le Pacifique !
Sa progression vers l'est s'annonce rapide les prochains jours mais une zone de hautes pressions en formation dans son sud dans 4 jours pourrait générer des vents de face...

A un peu plus de 700 milles de là, SUSIE GOODALL savoure son retour à la course dans des conditions de vents portants très agréables. Même si son arrêt en Tasmanie s'est prolongé bien au delà de ce qu'elle aurait souhaité, pour laisser passer la tempête, elle a déjà parcouru le premier tiers de la distance qui la sépare du sud de la Nouvelle-Zélande, dont ISTVAN KOPAR attaque juste les premiers milles, à 200 milles de l'Anglaise. Tous deux vont bénéficier d'une météo relativement clémente ces prochains jours.

TAPIO LEHTINEN, après être passé lui aussi par un fort coup de vent ce week-end va rejoindre à son tour du Boatshed.com Drop Point mouillé à Kington Beach, dans le sud de Hobart. S'il va bénéficié d'un bon régime de vent d'ouest et nord-ouest à l'approche des côtes, une grosse bulle sans vent devrait rendre la fin de son parcours jusqu'au point de rencontre très lente. Pire, les vents qui voudront bien souffler un peu seront vraisemblablement de face. Il sera le 6ème à rejoindre ce rendez-vous imposé. Une belle performance sur un bateau que beaucoup trouvent peu adapté à la navigation dans le Grand Sud.

A encore 2500 milles de ce deuxième Drop Point, MARK SINCLAIR poursuit sa lente progression vers l'ouest, une fois de plus ralenti par une zone de haute pression qui va heureusement se résorber rapidement pendant qu'IGOR ZARETSKIY progresse dans des vents plus consistants mais à une vitesse relativement lente également. A ce rythme, il pourrait mettre encore 8 mois à rejoindre les Sables d'Olonne. Tous deux ce sont maintenant largement fait distancer par le fantôme de Suhaili...mais ils sont toujours en course !

Christophe

lundi 05 novembre 2018 11:40
Canard-enchainepaint
iff

Golden Globe Race
21 min ·
Latest satellite TWEETS from the GGR fleet

Istvan : HITKSFORTHEWELCOMEandGREATCOMPANYTODAYIS1900UTCTOOEARLY? /
"Salut merci pou rl'accueil et la superbe compagnie aujourd'hui1900UTCest-ce trop tôt?"

Jean-Luc : BARO CHUTE LIBRE!VENT MONTE35/40SW.LAMER SEFORME.MANIABLE!TVB. /
"Baro dropping down! wind up to 35/40SW. The seas are building up. Manoeuvrable! Everything is fine."

Susie : SITTINatANCHORTOOKAWAY ALLDESIRE2 SAILRTW. /
"En attente à l'ancrage pour repartir tout désirs de naviguer."

Jean-Luc : OK FOR CALL!VERY STRONG WIND HERE BUT ALL OK...UNTILL NOW! /
"Ok pour l'appel! Vent très fort ici mais tout va bien... jusqu'à maintenant!"

Tapio : STREAMED OUT THE TRAILING LOG, 50 NM TO LANDFALL, OVERCAST /
"Retiré le loche, 50 milles de la terre ferme, couvert"

Coconut : FRESHENED THE NIP and GREASED ARIES WINDVANE CONTROL LINES /
"Rafraichi les lignes de commandes et graissé les systèmes du régulateur d'allure"

Mark Slats: STRONG WINDS AND BIG SEAS BUT OK SAILING /
"Vents forts et grosses mers mais navigation OK"

Tapio : LAND HO!, SW CAPE OF TASMANIA (I HOPE) IN THE HORIZON!!! /
"Terre HO!, Cape SO de la Tasmanie (J’espère) à l'horizon!!!"
nota : derniers tweets, mais pas forcément nouvelles fraîches...

lundi 05 novembre 2018 11:48 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
4
vannina

le coup de fil de VDH a été court : le temps de dire qu'il a un peu de toile devant et qu'il a changé le cap parce que la mer est très grosse et que sinon il couchait le bateau avec des vagues par le travers.

lundi 05 novembre 2018 12:00
Canard-enchainepaint
2
iff

VDH, suite :
"Je viens d’essuyer une très forte dépression qui vient de se terminer avec des vagues importantes, des creux de 6 à 7 mètres, malheureusement ce n’est pas fini. Demain j’en ai une autre qui suit et qui va lever une mer encore plus grosse à mon avis. Avec du sud et moi je dois descendre donc ce n’est pas du tout la bonne direction.Je cumule les mauvaises nouvelles cette semaine mais on va patienter. J’ai une avance assez confortable qui me permet de faire le gros dos pendant ces 2 jours et j’espère qu’après les vents d’ouest vont revenir et que je pourrai faire enfin route vers le Cap Horn. J’en suis à 2 semaines si tout va bien mais il faut que tout aille bien, que les vents soient dans la bonne direction ce qui n’est pas le cas. Pour l’instant je sauvegarde le bateau et le bonhomme, pour l’instant il n’y a rien de cassé et tout va bien. J’ai la trinquette toute seule en ce moment, un tout petit bout de trinquette et j’essaye de progresser le plus possible dans la bonne direction. J’espère que ce sera mieux la semaine prochaine, que je serai descendu un peu ce qui n’est pas le cas en ce moment.

Bonne semaine à tous !"

lundi 05 novembre 2018 16:02 *** Message modifié par son auteur ***
Canard-enchainepaint
iff

M..., Sh...

Golden Globe Race
44 min ·
Jean Luc Vandenheede Knocked down to 150 degrees, damaged the rigging and running under bare poles in strong winds and big seas. . More news to follow...

lundi 05 novembre 2018 18:00
P1000163_2
Flora :)

Comme tu dis !
Traduction : VDH couché à 150°, gréement endommagé, en fuite à sec de toile dans du vent violent et mer grosse. D'autres nouvelles à suivre...

lundi 05 novembre 2018 18:20
Missing
sylvz1

Merdoi...

lundi 05 novembre 2018 18:22
5
James

Aie !

lundi 05 novembre 2018 18:22
P1000163_2
4
Flora :)

Knock-down sensiblement dans la même zone qu'Izabel sur son Romanée... elle y avait cassé une barre de flèche et plutôt que continuer vers le cap Horn, elle avait préféré se dérouter vers l'île de Pâques, "seulement" à un peu plus de 1.000 Nm...

Croisons les doigts pour Jean-Luc !

lundi 05 novembre 2018 18:45 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
sylvz1

Je n'ai plus d'étoile, mais j'en mets une à Flora...

lundi 05 novembre 2018 18:45
Canard-enchainepaint
iff

Je lui en ai mis une pour toi !

lundi 05 novembre 2018 19:23 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
sylvz1

Merci...

lundi 05 novembre 2018 19:37
Missing
Gradlon

Gréement en dommagé ? Ça veut dire quoi ? Attendons les précisions. VDH est plutôt sobre dans ses descriptions. La mer doit être énorme.

lundi 05 novembre 2018 19:13
Canard-enchainepaint
iff

Golden Globe Race
9 min ·
Jean Luc Vandenheede headed to Valparaíso Chile with rigging damage after knock down
and Istvan Kopar Solo Circumnavigator leaves Hobart #GGR2018 LATEST PRESS RELEASE .

lundi 05 novembre 2018 19:48
5
James

C'est loin de sa position ?
La côte chilienne c'est aussi dur en conditions météo je crois

lundi 05 novembre 2018 19:54
Missing
1
vannina

plus de 2000 milles

lundi 05 novembre 2018 20:00
P1000163_2
1
Flora :)

Valparaiso, ce n'est pas bas en latitude, 33°S, climat tempéré méditerranéen. C'est à partir de Valdivia, 40°S, que ça devient plus compliqué. Et c'est le début de la bonne saison.

Mais il est pas rendu, plus de 2.000 milles en direct...

lundi 05 novembre 2018 20:12
Missing
2
Gradlon

C'est un abandon et c'est bien triste.

lundi 05 novembre 2018 20:06
Missing
Gradlon

À 15h00 UTC, le 5 NOV. Jean-Luc Van Den Heede a contacté le fondateur de GGR, Don McIntyre, pour l'informer que son Rustler 36 Matmut avait été renversé à environ 150 ° C, ce qui avait endommagé la fixation du boulon de connexion au mât qui maintient les quatre haubans inférieurs. Le mât ne risquait pas de tomber, mais il n'était pas correctement tendu. Le boulon a glissé de 5 cm dans la section du mât et a relâché le gréement. Il est toujours dans la tempête avec une mer de 11 mètres et des vents de 65 noeuds. Les conditions devraient se modérer dans les prochaines heures.

Le Français des Sables d’Olonne, âgé de 73 ans, fait face au vent sans voile jusqu’à ce que les conditions s’améliorent. Il effectuera ensuite une réparation qui lui permettra de remonter à la voile et de se rendre à Valparaiso, au Chili, où il effectuera une réparation permanente.

Je ne connais pas la source de ce message
Gradlon

lundi 05 novembre 2018 20:11 *** Message modifié par son auteur ***
Canard-enchainepaint
iff

Il pourra continuer en classe Chichester.
Il n'y a plus Lepage, mais la course n'est pas finie...

lundi 05 novembre 2018 20:14
P1000163_2
lundi 05 novembre 2018 20:18
5
James

Le mât est fissuré je crois un peu si j'ai bien lu ?

lundi 05 novembre 2018 20:21
P1000163_2
Flora :)

En fuite à sec de toile avec des creux de 10m et un vent portant à 60 nds...
Il avance à 3nds seulement, gros risque de se faire rattraper par une mauvaise vague.

lundi 05 novembre 2018 20:30
Missing
Gradlon

Je ne comprends pas bien la relation entre le boulon qui rentre dans le mat et la tension des haubans. Quelqu'un sait-il ? Vos lumières permettrait d'apprécier l'ampleur de l'avarie. Merci

lundi 05 novembre 2018 20:36
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

Ça serait un genre de truc qui aurait glissé sur le mat et serait descendu de 5 cms. Il ne peut plus étarquer ses bas haubans

lundi 05 novembre 2018 20:48
P1000163_2
Flora :)

Le texte original en Anglais dit :
"had damaged the connecting bolt attachment to the mast that holds all four lower shrouds. The mast was not in danger of falling, but it was not securely tensioned. The bolt has slipped 5cm down in the mast section and slackened the rigging."

De ce que je comprends, le problème se situe au niveau de la prise des 4 bas haubans sur le mât, qui a ripé de 5 cm vers le bas ce qui détend le gréement.

???

lundi 05 novembre 2018 20:48
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

Pas évident à visualiser, les 4 bas haubans dont av ar ?

lundi 05 novembre 2018 20:50
Canard-enchainepaint
2
iff

Si ça peut vous aider :
https://www.youtube.com/watch?v=pzjDvHcJMv0
Pour que la fixation de BH descende, il faudrait que le boulon ai cisaillé le mât !
Alors pas bon !

lundi 05 novembre 2018 20:52 *** Message modifié par son auteur ***
Wp_20180302_09_34_05_pro
skipperTramex

Si c'est un boulon traversant, ça a déchiré le tube sur 5 cm(d'après ce que j'ai compris/je ne connais pas son gréement).
Il ne suffit pas d'avoir une avance considérable, encore faut-il arrivé.
Triste pour lui.

lundi 05 novembre 2018 20:51
Canard-enchainepaint
1
iff

Pendant ce tems :
After waiting a few days for a storm to pass, Susie is now making fabulous progress again, chasing down Uku in 3rd!
Elle a piaffé d'être bloquée, elle fait parler la poudre !

lundi 05 novembre 2018 20:54
Avatar
Numawan

A priori, je pense que les 4 haubans sont attachés à deux pièces, une de chaque côté du mât, que ces pièces sont attachées aux mât par des écrous traversant le mât de part en part, et que les écrous qui on déchiré la paroi en aluminium du mât sur plusieurs cm, ce qui fait que les pièces sont descendues de plusieurs cm et que les haubans sont détendus. Je doute que ce soit réparable facilement.

lundi 05 novembre 2018 21:01 *** Message modifié par son auteur ***
P1000163_2
Flora :)

C'est le diagnostic qu'il a dû faire... et c'est pour ça qu'il se déroute vers un port facile d'accès où il pense avoir la possibilité de réparer.
Pas de port de plaisance à Valparaiso, mais un peu plus bas et un peu plus haut, en tout cas quand j'y suis passée, ça a pu changer...

lundi 05 novembre 2018 21:00
Missing
Gradlon

Je crois avoir compris. L'attache des bas haubans (sans doute au-dessous des barres de flèche) a glissé de 5cm ce qui a molli les 4 bas haubans.
Je garde espoir que quand les choses se seront calmées, il trouvera une solution. Il a déjà fait une grimpette pendant cette course.
Ce que je trouve remarquable c'est que le pilote n'ait apparement pas souffert.

lundi 05 novembre 2018 21:01 *** Message modifié par son auteur ***
30287_karibario
2
viking35

Sur la vidéo de you tube, à 2'17" on voit parfaitement la ferrure concernée juste en dessous des barres de flèche.

lundi 05 novembre 2018 20:59
Canard-enchainepaint
1
iff

ça va plaire à Flora :
"Montages douteux:

1) Pour bien fixer la pièce, on serre à bloc la tige filetée. Ce qui provoque un écrasement latéral du mat en aluminium. En effet, on développe une force considérable en serrant un boulon de 16 avec une grosse clé à 6 pans. Le mat ainsi rétreint et affaibli, pourra plier à cet endroit.

2) Pour éviter d'écraser le tube du mat, l'écrou n'est pas serré trop fort. Mais la chape en inox transmet les vibrations du hauban, l'écrou se dévisse, la pièce s'échappe, le hauban lâche, le mat tombe.

3) La tige filetée passe directement dans le mat percé juste à son diamètre. Mais le filetage en inox est une véritable râpe qui va s'incruster dans l'épaisseur de l'aluminium du mat, qui va manger la matière, ovaliser le trou qui s'oxyde et laisser les haubans se détendre.
Le secret du bon montage est que la tige filetée passe dans un tube inox."
https://www.banik.org/pratique/Gr%C3%A9ement/FixationMat.htm

lundi 05 novembre 2018 21:19 *** Message modifié par son auteur ***
P1000163_2
Flora :)

j'ai épuisé mon stock d'étoiles...

lundi 05 novembre 2018 23:32
Missing
Gradlon

Sur mon bateau les 4 bas haubans passent dans les attaches des barres de flèche. Ça me parait plus fiable.

lundi 05 novembre 2018 22:04
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

Sur le mat isomat de mon bateau pareil et les ancrages de BDF sont monstrueux

lundi 05 novembre 2018 22:28
Dji_0009_(fileminimizer)
3
kea

Le montage de cette ferrure a très certainement été fait dans les règles de l'art quand on connait VDH , qui est sans doute le marin le plus expérimenté sur cette course... Il est probable que dans le chavirage à 150 ° , le choc a été extrêmement violent pour déchirer le profil du mat sur 5 cm et donc fait descendre la ferrure des bas haubans .... c'est vraiment pas de chance pour lui mais la tempête auquel il doit faire face est monstrueuse et aucun bateau ne peut être sur de s'en sortir indemne dans ce genre de mer...souhaitons lui bonne chance afin qu'il puisse rallier Valparaiso sans autre dommages...et saluons ce marin exceptionnel qui à 74 ans , continue de nous etonner...

lundi 05 novembre 2018 22:09
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

Si il repare a valparaiso il passe en chichester ?

lundi 05 novembre 2018 22:27
Canard-enchainepaint
iff

cf supra :
Il pourra continuer en classe Chichester.
Il n'y a plus Lepage, mais la course n'est pas finie...

lundi 05 novembre 2018 22:38
Missing
vannina

il faut déjà y arriver sans encombre, c'est loin!

lundi 05 novembre 2018 22:38
Missing
vannina

peut-être que raccourcir le mat lui a évité le pire avec moins de forces s'exerçant.

si ça pète pour VDH, on se demande pour qui ça ne casserait pas.

avec son avance, il aurait pu lever le pied pour éviter la dépression.
c'est encore plus rageant, mais c'est la preuve que ne pas casser dans cette course est l'exception.
on peut aussi penser que Susie a encore un bateau entier parce qu'elle a rebroussé chemin un moment.

lundi 05 novembre 2018 22:38
Atlantique_nord__first_30_little_wing
1
jeanlittlewing

Et on va vers l ete austral, Vdh out, ça alors, je lui fais confiance pour breler des palans ou autre pour souquer le mat mais ça craint

lundi 05 novembre 2018 22:42
Avatar
1
Numawan

Je ne connais pas de mât (et plus généralement de gréement) qui soit conçu pour résister à un chavirage. À la grosse louche, je dirais que 80% des mâts cassent en cas de chavirage.

lundi 05 novembre 2018 22:47
Canard-enchainepaint
iff

Qui plus est, c'est controlé par des experts !

lundi 05 novembre 2018 22:54
Kangoo_2
1
Quizas

il va s'en sortir, attendre un calme et réparer, tout est réparable sur ces bateaux, enfin peut-être et si il en a encore envie ...
c'est dingue cette course, y aura-t-il un bateau à l'arrivée ?

lundi 05 novembre 2018 22:56
Missing
vannina

ben les suivants vont être prévenus des dépressions de plus en plus tôt par l'organisateur.
on peut donc espérer que ce routage évitera qu'ils se retrouvent dans ces conditions.
je ne sais si Don s'est senti l'autorité pour dire à VDH de s'arrêter et laisser passer la dépression, alors qu'il avait demandé à Susie de faire demi-tour.

je pense donc que Slats désormais sera plus "protégé" encore et devrait s'en sortir.

lundi 05 novembre 2018 23:03
Canard-enchainepaint
iff

Même avec des routeurs, certains du Vendée Globe se sont fait avoir...

lundi 05 novembre 2018 23:13
P1000163_2
1
Flora :)

@vannina
Don informe et suggère, après chacun décide... que ce soit Susie ou les autres.

VDH était bien informé de la survenance de cette dépression par son réseau de radio-amateurs, il a pas attendu Don.

Pareil pour Mark Slats, il en a parlé, il est en relation quotidienne par BLU.

De tous les concurrents, il n'y a que Loïc qui ne communiquait pas par BLU à cause de pbs techniques et aussi d'un manque de savoir-faire, apparemment.

lundi 05 novembre 2018 23:30 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
vannina

"Don informe et suggère, après chacun décide... que ce soit Susie ou les autres."

je crois qu'il n'a pas la même relation à tous les coureurs, et c'est bien normal.
c'est humain, simplement. du moins à le lire, on perçoit des différences.
ce qui ne veut pas dire que VDH n'a pas été informé et n'a pas choisi sa route.

au fil de la course, les précautions ont augmenté, il me semble, avec l'accumulation des incidents intervenus.

lundi 05 novembre 2018 23:43
P1000163_2
Flora :)

Je sais pas vous, mais moi j'étais passée à côté de cette interview pro de VDH à Hobart :

https://www.youtube.com/watch?v=tMpG_6leHPg&frags=pl%2Cwn

lundi 05 novembre 2018 23:22
Canard-enchainepaint
iff

Revu avec plaisir, quoiqu'il en soit !

lundi 05 novembre 2018 23:40
The_twinings_gunpowder
thé vert

Ben vingt (vains) Dieux ! ! !

lundi 05 novembre 2018 23:25
The_twinings_gunpowder
thé vert

Doublon désolé.


Une fois suffit...



(Miles & Beryl Smeeton)

lundi 05 novembre 2018 23:29 *** Message modifié par son auteur ***
The_twinings_gunpowder
2
thé vert

Il y a une question qui me tourne dans la tête depuis le début de cette course :

Les zones d'exclusion ne peuvent elle pas devenir un danger ne laissant pas (en fonction d'une dépression positionnée un peu hors norme) la possibilité éventuelle de s'échapper par le sud ? ? ?

lundi 05 novembre 2018 23:50
Missing
vannina

je pense que la zone d'exclusion ne serait aucunement un problème s'il fallait éviter un gros danger.
le problème de ces bateaux, c'est que s'échapper des grosses dépressions, ça doit être très largement anticipé au vu de leur vitesse. et donc il y a du flou dans les prévisions à trois quatre jours...

mardi 06 novembre 2018 00:10
P1000163_2
1
Flora :)

Tout va bien à bord de Matmut...
Il semble que Jean-Luc a pu sécuriser un peu mieux son mât et peut-être renvoyer un bout de toile, il fait + de 4 nds maintenant. Sa position est actualisée toutes les heures.

Il aurait décidé de se rendre à Valdivia, un peu plus près que Valparaiso : il y a en effet une petite marina (Marina "Estancilla", si je me souviens bien...) sur le fleuve et surtout un chantier sérieux de construction de cata avec un travel-lift.

Voilà :
https://www.alwoplast.cl/marina

mardi 06 novembre 2018 06:48 *** Message modifié par son auteur ***
Canard-enchainepaint
iff

mardi 06 novembre 2018 06:53
Missing
1
Gradlon

Nous atteignons la centaine de posts. Nous fermons donc ce fil et je vous renvoie au huitième épisode.

http://www.hisse-et-oh.com/forums/la-taverne/messages/2433782-golden-globe-8

mardi 06 novembre 2018 07:17

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums