Tous les forums > Forums techniques > Achat d'un Armagnac... bon plan ?
Missing
Semper Fi

Achat d'un Armagnac... bon plan ?

bonjour à tous,

Acheter un Armagnac est-il un bon plan ? J'ai bien compris que ce bateau avait d'innombrables qualités marines... je m'inquiète de l'entretien à réaliser sur ce type de bateau, ancien et qui plus est construit en contre-plaqué.
Merci pour vos avis.

samedi 03 novembre 2018 21:12

Liste des contributions

  • Sur Heo jeanlittlewing mardi 06 novembre 2018 19:40
Wp_20180302_09_34_05_pro
skipperTramex

Les amoureux du bois te diront oui, les autres te parleront vieillissement des collages.

samedi 03 novembre 2018 21:20
Avatar
3
diaoulig

vieillissement des collages ?
je n'ai encore jamais vu un bateau cp se délaminer comme cela sauf si de l'eau a pu s'infiltrer dans le cp par la tranche, un trou ou une blessure.
les muscadets, cognacs, mousquetaires, corsaires et tant d'autres ont souvent 60 ans et plus et sauf mauvais entretien restent parfaitement sûrs.
jpierre
ps
diaoulig est un cp construit au chantier aubin en 1977, soit il y a 41 ans, et ne présente aucun problèmes de collage, ce qui n'était pas le cas de son roof en verre/polyester...

samedi 03 novembre 2018 22:16
P_20170823_110441
1
windvins

L'armagnac est un tres bon bateau. Avec le notre nous allions à 6 jusqu'en irlande et angleterre. Apres c'est dur d'en trouver en bon etat. Et il fautcetre bricoleur et assuré un entretien suivi...

samedi 03 novembre 2018 21:42
Avatar
1
diaoulig

hello,
l'armagnac est un superbe bateau au comportement marin exemplaire.
il souffre cependant de la comparaison avec les bateaux modernes en termes de confort mais leur tient la dragée haute en dehors de cela.
pour ce qui est de l'entretien, c'est effectivement une charge plus importante qu'un "plastique" moderne et à moins d'avoir un compte en banque largement pourvu, il faut souvent prendre du temps en hivers pour se retrousser les manches.
ceci dit ce n'est généralement pas insurmontable même si parfois les mauvaises surprises (dues la plupart du temps à un mauvais entretien de longue date) s'accumulent et peuvent mener à des intervention lourdes tel changement du pont ou reprise d'un bordé.
ces intervention spectaculaires restant cependant à la portée d'un bon bricoleur prenant le temps de s'informer et de faire les choses correctement.
mais quel plaisir de naviguer avec un bateau que l'on connais de la pomme de mat au saumon de quille et qui continue à vivre grâce à nos attentions. c'est une satisfaction que les tenant du prêt à consommer ne connaissent pas.
jpierre qui sort son bateau de l'eau dans un mois pour refaire son puits de dérive et changer ses boulons de quilles... de 41 ans

samedi 03 novembre 2018 22:26
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
2
Calypso2

L'Armagnac étant en cp est tout de m^me "humainement" facile a entretenir ...pour qui n'a pas deux mains gauche …

Perso j'en ai eu un ..la premiere année je l'avais installé dans mon jardin ,baché et mi a poil tout poncé et repaint dans l'hiver ...bon d'accord c'était du temps ou je travaillais j'avais donc le temps ..maintenant c'est plus problematique

dimanche 04 novembre 2018 09:19
C281-d2a3
margotte

Oui,ça marche pas mal comme canot. Il y a quelqus années, à 4, partis de St Servan vers 20 h le mercredi soir et arrivés pour l'apéro le samedi midi au Crouesty.
Avec une escale resto à Camaret pour se refaire une santé après une côte nord Bretagne un peu musclée de SO et surtout première nav de printemps

dimanche 04 novembre 2018 01:21
Missing
jenessépatou

Si l'armagnac avait été construit (bien...) en polyester, c'est certainement LE bateau que j'aurais choisi en lieu et place de mon first30.
Quand je dis ça loin de moi l’idée de dénigrer cet excellent matériaux qu'est le cp, mais j'ai quand même des doutes sur la résistance mécanique d'un vieux cp de plus de 40 ans, à moins qu'il n'ait été entretenu vraiment très scrupuleusement.
J'ai d'ailleurs failli en acheter un qui avait été entièrement refait à neuf (changement complet des bordés et tout et tout...) par un chantier, mais bon, le prix...

dimanche 04 novembre 2018 09:56 *** Message modifié par son auteur ***
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
1
Calypso2

j'ai des doutes sérieux aussi sur le polyester vieux de 40 ans

dimanche 04 novembre 2018 10:27
20170519_113806
Léopold

Bin j'ai un Aquila de 1980 rien à signaler concernant sa coque en polyester par contre tout les ans il sort de fin octobre au 30 avril au sec et j'en profite pour entretenir la quille (rouille). Autrement c'est un investissement peut couteux quand on le compare à un voilier similaire en cp.
Moi aussi il y'a qqs années j'ai faillit acheter un muscadet ou autre Armagnac...il faut reconnaitre que ce sont de très beaux voiliers et certainement ce qui se faisait de mieux pour affronter la mer. Reste en effet le coût en terme d'entretien si on veut garder un voilier dans son jus. Cest celà qui ma fait reculer pour ne pas l'acquérir.

mardi 06 novembre 2018 19:21
Avatar
diaoulig

il existe de nombreux avions anciens voir très anciens qui volent encore aujourd'hui dont la structure en cp est d'origine.
hors les normes aviations sont me semble-t'il plutôt draconiennes...
encore une fois je n'ai jamais entendu parler de délaminage d'un cp résorcine quel que soit son age.
cela ne signifie pas que ce soit impossible, juste que baignant dans ce matériaux depuis mon adolescence je n'en ai pas eu connaissance.
par contre j'ai des amis qui on vu le louisiane qu'ils convoyaient passer de cata à quadri-maran sous leurs pieds suite au délaminage des deux coques polyester. (tempête de 87 dans le gascogne il est vrai...). le retour sur la rochelle aura été du genre compliqué.
un des gros avantages du cp c'est qu'il ne ment pas et qu'un défaut se voit relativement rapidement et permet une intervention le plus souvent simple.
en fait le gros point noir de tous ces bateaux ne tien pas au cp mais à sa fixation sur les renforts. les plaques étaient collées et pointées avec un mastique par dessus la tête du clou pou en assurer l'étanchéité. or ces pointes étaient la plupart du temps en galva que les coups de marteau faisaient sauter sur la tête, avec le temps le mastique perdant de son étanchéité, les têtes de clou rouillent et repoussent le bouchon de mastique permettant à l'eau de s'infiltrer là où elle ne devrait pas.
de nombreux propriétaires se sont donc attelé à un travail de bénédictin, dégager chaque clou à la dremel, traiter la surface de sa tête (voir retirer tout ou partie du clou et repointer inox) et remastiquer à l'époxy.
c'est long, fastidieux et lassant mais peu cher et une fois fait reparti pour plusieurs décennies.
c'est essentiellement pour ce type d'intervention qu'un arma ou tout autre cp refait par un chantier est cher et qu'il fait savoir prendre le temps de bien faire lorsque l'on achète un de ces bateaux.
à titre d'exemple après que mon père me l'ai donné, j'ai collé diaoulig sous hangar pendant deux ans pour le mettre à ma main et refaire ce que je voulais. depuis il sort de l'eau tous les deux trois ans pour des reprises à gauche à droite. la prochaine étant le puits de dérive qui a morflé suite à un boulon de quille fuyard que j'ai négligé de longues années par flemme.
résultat déquillage plus menuiserie cet hiver, du temps mais rien de compliqué.
jpierre

dimanche 04 novembre 2018 12:25
Cimg0658
SAROYAN

Mon ancien Corsaire a 55 ans et navigue toujours en Méditerranée. Il faut visiter les chantiers pour chercher l'Armagnac en état d'entretien parfait. C'est long mais ça se trouve. MM

dimanche 04 novembre 2018 10:10
P1000031_small_
3
Guillemot

Diaoulig a tout dit ou presque sur le CP.
Le gros soucis, c'est pas lorsqu'il faut changer un bout de cp. C'est assez simple. C'est lorsque la structure est atteinte, et là, c'est une autre histoire.

J'en ai assez chier avec mes bateau cp, et l'armagnac d'un pote pour ne plus en vouloir.

Il faut essayer de trouver un Armagnac impeccable, dont la structure est saine. Et je pense que ce n'est pas facile...

dimanche 04 novembre 2018 12:54
Missing
1
gorlann29

Bonsoir,

j' ai été propriétaire de trois bateaux en CP: une Corvette de 63, un loisir 7.30 de 80, et un Armagnac de 74 (avec lequel j' ai fais 15 000M en trois ans).

Vu les problèmes que j' ai eu avec la Corvette, je serais plus prudent que Diaoulig avec les collages à la résorcine. Sur la mienne qui avait une vingtaine d' années à l' époque, j' avais un gros problème de collage des bordés de fond sur la serre de bouchain (mais ce n' est pas impossible que çà ai été du à une réparation (très) mal faite par l' ancien propriétaire).

Le Loisir 7.30 (construction amateur) collé à la PPU ne m' a posé aucun problème structurel ou de collage, malgré des navigations plus que musclées: Spitsberg, Islande en Septembre, Féroées en Octobre et retour en Bretagne mi-Novembre.

L' Argmagnac MK2 Gte a des qualités marine exceptionnelles, mais comme TOUS les CP, demande un entretien méticuleux, et si çà n' a pas été le cas, il y a ou aura systématiquement des réparations à faire.

Sur un bateau ancien en CP, un démontage TOTAL de l' accastillage et cadènes me semble indispensable, car les infiltrations d' eau douce par vieillissement des joints font des ravages dans les ponts et structures (serre bauquière, barrots etc...) que l' on voit TOUJOURS trop tard, et qui occasionnent des réparations souvent délicates.

Et lors d' un achat, se méfier comme de la peste d' une magnifique peinture de coque qui peut sans problème "masquer" un bateau pourri!

Gorlann

dimanche 04 novembre 2018 21:22
Avatar
diaoulig

hello gorlann
si tes soucis de collages résorcine sur ta corvette étaient localisés à un point précis du bateau, je ne pense pas que la colle soit en cause vu que sur le reste du bateau tu n'avais à priori pas de problèmes de ce genre.
plutôt comme tu le dis une mauvaise réparation ou un défaut à la construction.
le collage du cp lui-même s'effectuant sous presse le temps de la prise de la colle les risques de mauvaise tenue sont très peu probables.
par contre sur le reste des points sensibles d'un bateau cp tu as tout à fait raison.
jpierre

dimanche 04 novembre 2018 21:40
Avatar
pepperbox

l' armagnac est un excellent choix !
Coquelicot mon bateau , est ni plus ni moins qu' un Armagnac de 9.50 m avec une coque aluminium , nous adorons ce bateau .
Je pense que l' Armagnac est un des plans Harlé les plus réussis .
Difficile de dire du mal d' une légende !

dimanche 04 novembre 2018 22:21
Essai_s8000_no_2_002
oceanix

j ' ai fait ma première sortie école de voile au siecle dernier sur un mousquetaire, une semaine plus tard il s' est ouvert et à coulé

lundi 05 novembre 2018 19:16
Avatar
diaoulig

déjà entendu parlé de cela et me semble-t'il sur plusieurs cas.
en fait, d'après les infos que j'ai pu avoir à l'époque et d'après un copain qui a un mousquetaire et a failli avoir ce souci, le cp n'était à la base pas en cause mais c'était plus à mettre sur le compte d'une mauvaise fabrication qui laissait l'eau s'infiltrer dans la tranche.
jpierre

lundi 05 novembre 2018 21:56
Missing
gorlann29

Hello,

ce problème n' était pas dû au CP, mais à la fabrication.
Aucun des Mousquetaire fabriqué chez Stéphan n' a connu cette mésaventure, alors que ceux fabriqués à Cherbourg(je ne me rappelle plus du nom du chantier) avait une cloison dans la cabine avant qui cisaillait le bordé de fond quand le bateau tapait dans une mer courte.

Gorlann

mardi 06 novembre 2018 13:57
Losninos
Hubert, de Cherbourg

Tout à fait, il y avait une cloison de la hauteur de la couchette au niveau du mât pour poser un seau, elle portait de champs directement sur le fonds
Il fallait juste faire un renfort à l'achat
Le chantier etait les Constructions Mecaniques de Normandie CMN (chantier Amiot)

mardi 06 novembre 2018 23:44
Missing
jenessépatou

Il y a eu aussi un armagnac qui s'est ouvert en retombant dans un creux quelque part dans l'atlantique.

mardi 06 novembre 2018 14:13 *** Message modifié par son auteur ***
Losninos
Hubert, de Cherbourg

Dans le raz Blanchard, il manquait le lest et une partie du fonds
J'ai vu l'épave qui avait été ramenée à Cherbourg.

mardi 06 novembre 2018 23:48 *** Message modifié par son auteur ***
Wild_bill
cowboy bebop

on parle de voiliers construits à plusieurs centaines d'exemplaires dont un paquet naviguent encore....

Plus de 280 pièces pour l'armagnac. Pour le mousquetaire plus de 400 rien que chez stéphan.

Comme tous les bateaux en CP, ca peut pourrir par manque d'entretien.

Comme dit au dessus, en acheter un pourquoi pas, mais en bon état structurel.

mardi 06 novembre 2018 15:15 *** Message modifié par son auteur ***
P1000031_small_
Guillemot

"Il y a eu aussi un armagnac qui s'est ouvert en retombant dans un creux quelque part dans l'atlantique." : information a étayer, merci.

Si c'est vrai, le bateau devait être totalement pourri, car la structure des Armagnac est colossale. Le CP n'est donc pas en cause, mais une absence totale d'entretient qui fait que ce bateau n'aurait jamais du se trouver "quelque part dans l'atlantique".

je confirme les déchirures des Mousquetaires CMN. ça m'est arrivé dans le petit Russel en 1994. C'est une mauvaise construction. Pas de structure du tout sur le bordé de fond (donc grande souplesse), mise à part une cloison flottante. Le liaison entre le bordé (souple) et la pièce que quille (parfaitement rigide) se découpait progressivement tout le long du bord de la quille.

Sur le mien, la déchirure faisait deux mètres, et m'a juste laissé le temps de rejoindre St Peter, avant de couler.

mardi 06 novembre 2018 15:19
Missing
jenessépatou

Tu as tout à fait raison de me reprendre,méa-culpa, j'aurais dû écrire : il y eu aussi un armagnac qui se serait ouvert en retombant dans un creux.
C'est en fait un ami propriétaire d'un armagnac qui tenait ça de la bouche de l'autre propriétaire, celui qui a perdu son bateau. Dans cette affaire je suis un peu l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'ours...Autant pour moi.

Cela dit ça ne change rien à mon avis en ce qui concerne le vieillissement de ce matériau, ni sur le fait que l'armagnac est un super bateau et j'aurais bien voulu en avoir un. J'avais d'ailleurs envisagé si j'en avais acheté un, et en supposant que la structure et le cp soient nickel,et après séchage, de faire une strat epoxy, même si je sais que les avis divergent sur le bien fondé de cette opération, mais mon avis est bien tranché là dessus.

ps- j'ai eu un mousquetaire club, je n'ai donc rien, à priori contre le cp

mardi 06 novembre 2018 16:07
Images_(large)_(2)
pierre 2 the minimalist

Je confirme pour l'armagnac dechire a l'avant ,j'ai lu le reçit ,mais ou ?

mardi 06 novembre 2018 19:39
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

Sur Heo

mardi 06 novembre 2018 19:40
5653
Polmar

Depuis plusieurs années, il y en a un Mark 2, blanc, à sec dans un chantier à l'ouest de Dinard, visible depuis la voie express.

mardi 06 novembre 2018 18:14
P1000031_small_
Guillemot

De mémoire, ce n'est pas un Armagnac, mais un plan Costantini.

mardi 06 novembre 2018 18:45
Missing
1
Semper Fi

Merci à tous pour ces commentaires qui m'ont bien éclairé. Malgré toutes ces qualités, ce bateau n'est pas pour moi : je n'aurai ni le temps, ni les moyens financiers de l'entretenir comme il doit être entretenu. Je vais chercher autre chose.
Mauruuru et bon vent à tous.

mardi 06 novembre 2018 19:52
Avatar
diaoulig

hello,
suite à nos discutions en mp, je pense que c'est effectivement une bonne décision.
reste à souhaiter que cet armagnac trouve un nouveau proprio qui puisse lui offrir ce dont il a besoin.
jpierre

mardi 06 novembre 2018 21:31
Img205
Yann

Bonjour,
Ces beaux et bon bateaux ont toujours de fervent partisans, j'en sait quelque chose, l'hiver dernier, au chantier à Hennebont, j'étais le seul bateau en composite, tous les autres étaient en CP , Corsaire, Muscadet, Cognac et surtout plusieurs Armagnac . Il y avait aussi un plan Van de Stadt et un P'tit Hom plan Tutard.
Je pense que cet hiver ça va être pareil
<°)))>< Yann

mardi 06 novembre 2018 21:08
Wp_20180302_09_34_05_pro
skipperTramex

Le bonheur d'un hangar.
Semper fi, tu pourrais donner le lien de l'annonce et le dossier que tu as réalisé, pour un autre acquéreur. Non/?

mercredi 07 novembre 2018 11:18
Avatar
diaoulig

heu....
skipper tramex il y a une information qui te manque et qui a ton entière décharge ne figure pas dans ce fil c'est que l'ami semper fi et cet armagnac habitent dans un coin décalé de 11 heures par rapport à nous...
je doute qu'il y ai beaucoup de membres du forum intéressés par un arma par là-bas.
ceci dit l'idée était bonne.
jpierre

mercredi 07 novembre 2018 11:29
Missing
Semper Fi

Euh.... oui mais le bateau est à Tahiti !!!

mercredi 07 novembre 2018 20:31
Arzach_avatar
misurarca

Je n'ai jamais eu d'Armagnac, mais des voiliers en contre-plaqué.

Cela dépend de la qualité de fabrication, de la qualité des contre-plaqués, de la qualité des enduits et peintures,
puis des chocs et entretiens.

Même en faisant attention, le contre-plaqué peut réserver de drôles de surprises qui peuvent se développer SOUS une peinture refaite correctement.
Il suffit d'une infiltration insidueuse (c'est a dire d'un peu plus loin que là où l'eau fait pourrir le bois)

A contrario, le CP est facilement manipulable/réparable par quelqu'un de bricoleur, encore faut il avoir les bons produits et les bonnes conditions de travail (pas d'humidité, températures moyennes et constantes etc...

Bref aucun matériaux n'est exempte de problèmes et défauts.

mercredi 07 novembre 2018 11:33
P_20170823_110441
windvins

Le point faible est souvent le pont.
C'est ce qui était arrivé à TIM quand le 2ème propriétaire après nous l'avais abandonné sur la rivière d'Auray.
Heureusement l'atelier du ptit Morgat à Hennebont a refait tout le pont !

http://cognac-petrus.blogspot.com/2016/02/larmagnac-tims.html

mercredi 07 novembre 2018 14:10
Wp_20180302_09_34_05_pro
skipperTramex

Le point faible, c'est le cp, et encore plus avec 11 h de décalage horaire.

mercredi 07 novembre 2018 18:17
Avatar
1
diaoulig

quel que soit le décalage horaire, le cp n'est pas plus le point faible que n'importe quel matériaux de construction navale.
l'acier et l'alu se corrodent, parfois de façon insidieuse avec des résultat terrifiants.
le ferro-ciment se fissure et se délite
le polyester s'osmose et se délamine.
le cp et le bois pourrissent.
le point commun entre tous ces "désordres" c'est le manque d'entretien et la négligence
chacun de ces modes de construction possède ses avantages et ses inconvénient sans que l'un ou l'autre ne soit réellement supérieur en terme de qualités intrinsèques.
ce qui fait la différence entre eu question diffusion n'est qu'une question économique.
jpierre

mercredi 07 novembre 2018 21:12
Wp_20180302_09_34_05_pro
skipperTramex

Désolé diaoulig, le bois, donc le CP ?, sous les tropiques-humidité et chaleur-(ok?), subit un processus de de-structuration (faire une recherche pour le terme exact).
Et pour information, ayant "résidé" en Polynésie, je peux te dire que les ferrociments vieillissent quand même très bien (a sans entretien constant). Et je parle pas des bestioles(sur et sous l'eau).

mercredi 07 novembre 2018 21:37
Avatar
diaoulig

hello skip (désolé si le diminutif te gène dis le et je ne le ferai plus mais comme on se "dispute" régulièrement...)
d'accord avec toi pour dire que le bois est plus sensible sous certains climats, tout comme d'autres matériaux dans d'autres cieux.
cela dit, plus sensible ne signifie pas "mauvais" et le nombre de bateau bois qui existent sous ces climats, même si leur durée de vie est probablement moindre que sous nos climats européens et qu'ils demandent plus de suivi reste important.
et question bébêtes, le cp est plutôt avantagé car elles n'aimes pas la résorcine et s'arrêtent généralement à la première couche. (je dis bien généralement).
quand au ferro-ciment, relis moi et tu verras que je ne dis pas que c'est un mauvais ou bon matériaux, j'indiquais simplement les désordres les plus courants dont il est victime, aucune notion de valeur dans ce que j'ai pu écrire.
tout les matériaux de construction navale demandent un entretien suivi, encore plus dans des climats qui semblent paradisiaques mais qui sont en fait largement plus destructeurs pour eux.
ce qui m'horripile et qui me fait intervenir de la sorte, c'est le fait de vouloir absolument dénigrer un produit (le cp marine) et la construction "bois" en générale alors qu'il n'y a aucune raisons objectives de le faire, en tout cas pas plus que concernant tous les autres matériaux.
cordialement
jpierre

mercredi 07 novembre 2018 22:48
Wp_20180302_09_34_05_pro
skipperTramex

Alors Dial, je précise, je n'ai rien contre les ferrociments, bien au contraire. Dans les bateaux abandonnés sous les tropiques, je trouve que les ferro tiennent mieux dans le long temps ensoleillé. Le bois étant le pire avec l'acier(gros problème avec l'eau douce). Pour le cp, faut voir la qualité du bois employé.

jeudi 08 novembre 2018 09:46
Missing
Semper Fi

Moi le CP j'aime bien, mais avec une bonne couche de fibre et d'epoxy par dessus.... là OK.

mercredi 07 novembre 2018 23:55
Avatar
diaoulig

époxy pourquoi pas encore que Paul Aubin avait à ce sujet une position bien arrêtée qui avait il faut bien le dire de bons arguments.
par contre la fibre est une cochonnerie qui si jamais de l'eau rentre fait d'une qu'elle y reste et fait tous les dégâts possibles mais en plus masque ces dégâts un sacré bout de temps leurs permettant de devenir catastrophiques.
jpierre

jeudi 08 novembre 2018 00:14
Missing
Semper Fi

La fibre de verre est utile pour augmenter la résistance structurelle... si pas besoin d'augmenter la résistance, pas besoin de fibre, l'étanchéité est assurée par l'epoxy, qui à l'inverse du polyester est parfaitement étanche.

jeudi 08 novembre 2018 04:08
Wp_20180302_09_34_05_pro
skipperTramex

Euh!! Semper, t'avances pas trop vite, certes une couche d'époxy est étanche, mais des bestioles, comme les tarets et autres insectes arrivent à le...percer.
Idem pour les biscottes!!! Mais dans l'autre sens!!!
Accessoirement, la couche fibre/époxy est là pour protéger le cp des petits chocs.

jeudi 08 novembre 2018 09:27
Img_20170611_112943
Guntfluk

Regarde la couleur de la colle qui a servit a assembler ton bateau . . Si c'est couleur grenadine , c'est de la résorcine .......oublie ça tout de suite . J'ai eu un aquavit qui était collé a la résorcine . Ça devient comme du sucre Candy et ça ne tient plus .

jeudi 08 novembre 2018 09:40
Missing
Mus403

Bonjour à tous,
Le CP de toutes les constructions Aubin venait de la SNBCC à Montaigu près de Nantes. Il était réputé pour sa qualité de fabrication et la longueur de leur planche (à l'origine pour fabriquer les plafonds des cars de tourisme).
Pen Duick 2 a été construit avec chez Costantini.

jeudi 08 novembre 2018 10:43
Wp_20180302_09_34_05_pro
skipperTramex

PD2, a eu des petits soucis d'ancrage de trinquette.

jeudi 08 novembre 2018 13:05

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums