P1010971
yves8154

le Diesel

Bonjour à tous
Qu'allons nous faire avec nos moteurs diesel sur nos bateaux ?
Cdlmt
yves

mardi 06 novembre 2018 23:00

Liste des contributions

  • :bravo: Reve d'une vie mercredi 07 novembre 2018 12:48
  • 0,65 livre gwennili2 mercredi 07 novembre 2018 11:41
Img_7203
Jonathan "Méa"

La révision tous les ans rien de plus, rien de moins !

mardi 06 novembre 2018 21:04
Wp_20180302_09_34_05_pro
skipperTramex

Rien, les garder.
Moi je m'en fiche, je suis à l'essence depuis longtemps, mais j'aime bien l'odeur du go.

mardi 06 novembre 2018 21:05
Image
11
menfin74

Mettre un gilet jaune pour naviguer !
M'enfin!

mardi 06 novembre 2018 21:08
Img_7203
Jonathan "Méa"

Mdr’je Viens de comprendre !! Excellent

mardi 06 novembre 2018 21:40
Missing
6
Pierres

Macron sera plus président que je serait encore au GO....

mardi 06 novembre 2018 21:33
Img_7203
Jonathan "Méa"

Rebelotte !!!

mardi 06 novembre 2018 21:35
Fritz_ze_cat
14
fritz the cat

Le moteur diesel a été au départ conçu pour les navires.
Pourquoi changer?
Ne pas oublier qu' il n est qu' auxiliaire pour les voilier
Alain

mercredi 07 novembre 2018 06:11
Dsc_0144
mercredi 07 novembre 2018 12:47
Phare_madavoar
4
Madavoar

Autrefois... le diesel polluait. Mais maintenant que nous payons la taxe écologique, il ne pollue plus
Vive le diesel !

mercredi 07 novembre 2018 09:55
Duduche_akbar
7
Duduche Braz

Sur un bateau, l'intérêt d'un diesel réside dans le carburant utilisé...
Pas de vapeurs explosives à s'accumuler dans la cale...

mercredi 07 novembre 2018 10:12
Image
Lulu2

Il serait intéressant des savoir si nos diesels à échappement humide sont aussi néfastes à la santé que ceux à échappement sec des véhicules terrestres.
Que les diesels terrestres émettent dans l'air des PM 2,5 qui sont ensuite respirées, on le conçoit facilement. Mais les particules des diesels marins sont probablement captées en grande partie dans l'eau et ne se retrouvent donc pas dans l'atmosphère.

mercredi 07 novembre 2018 10:12
Missing
3
Caromaga

Donc dans la mer, ha c'est donc ça ce petit goût fumé des maquereaux cet été

mercredi 07 novembre 2018 12:31
Avatar
hi

Cool pour les poissons

samedi 10 novembre 2018 10:22
Boyardret
1
F5OUL

Le jour ou les porte conteneur seront à la voile, j’arrête de naviguer. Juré craché si je suis encore vivant.
JC

mercredi 07 novembre 2018 10:21
Missing
Cuby

Le mettre en route pour propulser le bateau ou sinon tu peux aussi en faire une table basse, y parait que c'est à la mode.

mercredi 07 novembre 2018 10:39
Img_7040
31
freychou

Je suis passé à l'hybride : 30% GO … 70% de taxes !

mercredi 07 novembre 2018 10:41
Dsc_0144
mercredi 07 novembre 2018 12:48
P1010007
mayko

85 % taxes

jeudi 08 novembre 2018 11:14
Tarz_mor_2014
2
Jean-Marie First 310

Je vais faire mon itinérance mémorielle en taxi de la Marne électrique.

mercredi 07 novembre 2018 11:23
Bateau
PIKERS49

Bonjour à tous, est-ce que quelqu'un connait le prix du GO aux iles anglo-normandes ? (Trawler 1500L GO)

mercredi 07 novembre 2018 11:23
Capitaine-haddock.1232873497
gwennili2

0,65 livre

mercredi 07 novembre 2018 11:41
Img_0236
Gros Minou

Il faut descendre sur Gibfraltar; à partir de 100 litres 0,50 € le litre réglé en euro.

dimanche 11 novembre 2018 19:19
Missing
Caromaga

1) ce cher Rudolph (Mr Diesel) avait au départ construit ses moteurs pour fonctionner avec de l'huile, si, si, huile de palme et autres.
2) Depuis quelques années je suis en contact avec plusieurs assoc dont "roule ma frite" (plusieurs assoc dans différents départements) qui recycle de l'huile usagée alimentaire (friteuses, etc...).
3) Sur mon traffic dci 1.9 d je roule depuis 5 ans avec 15% l'hiver et 30% l'été, sachant que ces moteurs hautes perfos n'ont rien de commun avec nos prout, prout diesel, bref je me demande si qlq'un ici a essayé l'huile de récup dans son moteur bateau ? sachant qu'un litre d'huile de récup c'est soit gratos, soit 0.40 cents environ si acheté auprès d'une assoc.

mercredi 07 novembre 2018 11:52
Duduche_akbar
Duduche Braz

Il y a quelques dispositions légales à l'utilisation de l'huile végétale comme carburant :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Huile_v%C3%A9g%C3%A9tale_carburant

mercredi 07 novembre 2018 12:18
Missing
Caromaga

Des dispositions techniques aussi.
Tiens mon voisin roule avec 100% d'huile de tournesol (le tourteau est donné a ses vaches) sur une bonne vieille peugeot 505 2.5d sans turbo (elle a 47 ans et 862 000km), un bon vieux diesel qui doit être proche de nos diesels marins, le seul problème, c'est pour cela que je cherche un ou des avis, c'est l'humidité et les température de stockage en réservoir. A savoir que hors période estivale, les moteurs ne tournent ps trop et le carburants stagne dans un milieu a forte hygrométrie, d'ou vos retours s'il y a des utilisateurs.

NB: pour ma part ce n'est pas tant les économies, mais surtout le fait que l'huile recyclée ne pollue pratiquement pas en utilisation dans un moteur a combustion.

mercredi 07 novembre 2018 14:07
Capitaine-haddock.1232873497
gwennili2

65 pences, c'est à la pompe pour les bateaux dans les ports. Pour les voitures, sur les iles, c'est plus cher qu'en France.

mercredi 07 novembre 2018 12:00
Img_7496
Jidewe

tiens une question, on connait les tribulations des douaniers pour contrôler les véhicules diesels routiers pour voir si ils roulent pas au rouge (surtout dans le PDC), qu'en est il pour les diesel marin, est ce que quelqu'un a déjà utilisé du mazout de chauffage pour faire tourner son moulin (en sachant que c'est le même, juste les taxes différentes), et quid des contrôles de la douane en mer à ce sujet (ou autre service assermenté.)

mercredi 07 novembre 2018 12:57
Avatar
simbad

bin, tt le monde roule au rouge,pas toi ?
et lors d'un contrôle, ça se règle au 13°, rouge bien sûr
un copain s'est fait contrôlé il y a bien lgtps
JL.C

mercredi 07 novembre 2018 13:26
Duduche_akbar
Duduche Braz

Quand à rouler ou naviguer à l'huile, on se fait vite repérer à l'odeur. Pas besoin d'avoir le nez fin.

mercredi 07 novembre 2018 13:30
_002710_
legadiamb

Pendant des années j'ai fait rouler mon Expess diesel au pétrole pour le chauffage d'abord a 50% puis a 100% jamais de problèmes tant mécanique qu'avec les gabelous il y avait des pompes a la frontière belge.

mercredi 07 novembre 2018 13:51
Missing
Cuby

C'est clair, j'ai roulé 2 ans au colza dans ma vieille ZX au moment ou le GO avait atteint des sommets. Je roulais à 50% l'hiver et 100% l'été sans installation de réchauffeur ou autre modification en tout genre. Je roulais en friteuse, une odeur de friture bien présente. C'était plus par curiosité et le coté marginal de la chose même si l'économie était flagrante.

Par chance je n'ai jamais croisé les douanes, je savais que je risquais quelques chose sans vraiment connaitre le prix de la prune. Me faire pincer m'aurait sans doute fait regretter de rouler "écolo" .

J'ai arréter parce que les aller-retour chez l'agriculteur avec tous les bidons devenait pénible puis le GO à baissé progressivement et après je suis passé au HDi.

Tourner à l'huile végétale "neuve" ou recyclée fonctionne très bien. Aucun problème avec le d'injection mécanique. En injection haute pression (common rail) je me méfierai...

mercredi 07 novembre 2018 14:01
Missing
Cuby

Je ne roule plus au GO depuis quelques années, j'aime les moteurs essence, je mets du e85 dans le réservoir et ça c'est légal !

mercredi 07 novembre 2018 14:06 *** Message modifié par son auteur ***
Dscn1549
1
Julirosien

Bof ! 1 litre a l'heure...avec mon réservoir de 44 litres, je vais faire 4 saisons....
Serais mort avant ?

mercredi 07 novembre 2018 14:10 *** Message modifié par son auteur ***
Img_7496
Jidewe

donc, en résumé nos bon vieux YS12 ont encore de belles années devant eux....un peu comme ces camions de l'armée qui pouvaient rouler avec plusieurs sortes de carburant.

mercredi 07 novembre 2018 16:40
Avatar_80x57
domino56

Le fameux moteur "Magic" de chez BERLIET

mercredi 07 novembre 2018 17:17
Fritz_ze_cat
2
fritz the cat

la série ys yanmar ont d'ailleurs tendance à tourner sur leur propre huile jusqu'à l'emballement.
alain

mercredi 07 novembre 2018 17:36
Img_20180618_163612
juliusse

Ah, les bon vieux gbc8kt, avec leur direction à insister...
C'est clair qu'un vieux diesel type ys12 est capable de bruler n'importe quel GO sans soucis (mais pas sans bruit, faut savoir ce que l'on veut). Un pote y met de l'huile (30%), un mécano m'a aussi conseillé un peu d'alcool pour éviter les moisissures, je ne sais pas si c'est vrai.

mercredi 07 novembre 2018 17:37
Images
1
ahunuivoil e

je n'ai jamais compris pourquoi le diesel et l'essence n'était pas au meme prix et surtout avec un telle différence (surement du a la pression de Jacques Calvet envers les politiques pour promouvoir le diesel , alors qu'il etait PDG de peugeot sous l'ère Mitterrand)!
mais je ne suis pas pour l'augmentation des carburants d'autant plus que les voitures électrique que l'on nous propose sont des foutues connerie, les ingénieurs ayant pondu le vehicule électrique a batterie fixe sont des imbéciles , cela ne fonctionnera jamais par manque d'autonomie un système a batterie interchangeable (comme votre visseuse par exemple ) ,le changement de batterie s'effectuant en quelques minutes par un robote ,dans des centres style station service , disséminés sur le réseau routier de tout le territoire, aurait fournis une autonomie équivalente au véhicule actuels (voir israel ou autres pays nordiques )
concernant nos voilier , Fritz a raison , le moteur ,n'est qu’auxiliaire cette augmentation n'aura que peut d'impact ,
il en est tout autre pour les proprios de bateau moteur in board (ou HB ,d'ailleurs ) .le maquereaux de la sortie peche d'apres midi aura interet a etre bien cuisiné ,vu le prix qu'il aura couté
cdlt

mercredi 07 novembre 2018 18:17
Dscn7474
AICA

Et si le maquereau, n'était que la cerise sur le gâteau......une belle journée en mer.....
Lundi après midi Zéro bateau aux Hébihens , pas de maquereau non plus, mais quel pied!!!!
Mais effectivement un bateau à moteur .....cela consomme, c'est à prendre en compte quand tu achètes.

mercredi 07 novembre 2018 18:56
Img_1433
Solent

Le principe des batteries interchangeables est possible dans des petits pays.
Renault l’avait mis en place en Israël mais à l’époque ils disaient que ce n’était pas envisageable sur un pays comme la France pour des raisons de coût et de logistique.
En plus il faudrait que les constructeurs s’entendent...

Pour le coût du maquereau, c’est sûr que quand on additionne les dépenses, bateau, essence, sondeurs et moulinets il vaut mieux aller chez le poissonnier, mais pour certains je suppose que c’est avant tout un sport.

Côté diesel, cet été j’ai dépensé un peu plus de 100€ En carburant pour plus de 3000 MN, mais aller bricoler sur mon bateau l’hiver commence à me coûter cher..

jeudi 08 novembre 2018 10:57 *** Message modifié par son auteur ***
Balise_belge_2
ecumeur

@ahunuivoile
Jacques Calvet a bon dos, mais la différence de prix entre le GO et l'essence est bien antérieure à la percée du diésel en France. Il s'agissait alors du coût pour les transporteurs routiers.
Pour la petite histoire, Peugeot a vendu une 402 diésel avant la guerre de 39/45. Je crois qu'il s'agissait de moins de 100 exemplaires.
Dans les années 50, le seul constructeur à proposer du diésel était Mercédès qui équipait alors les "gros rouleurs" et les taxis parisiens qui mettaient à profit le faible consommation et la différence de prix au litre.
Peugeot qui fabriquait déjà des diésels, notamment pour l'agriculture, avec sa filiale CLM à Maubeuge, futur Indénor a lancé la 403 diésel vers 58/60. Elle démarrait avec un préchauffage, plafonnait à 110kmh, était bruyante et malodorante (j'ai pratiqué). Ensuite, presque tous les modèles furent déclinés en version diésel et Peugeot est devenu le premier constructeur mondial de diésels pour l'automobile, fournissant bon nombre d'autres constructeurs.
Maintenant, c'est "haro sur le diésel", bien que les derniers modèles consomment toujours moins que les moteurs à essence de même puissance et polluent moins, quel que soit le polluant envisagé.

jeudi 08 novembre 2018 14:19
Missing
caipirinha

"polluent moins, quel que soit le polluant envisagé." Non, il y a certes moins de CO2 car moins de consommation (meilleur rendement thermodynamique - quoique sur les moteurs actuels surdimensionnés donc fonctionnant à charge très partielle je n'en sois plus si sûr...) mais définitivement plus d'oxydes d'azote (d'où l'addition récente de "AD-Blue"), de produit soufrés (même si la teneur en soufre du GO diminue, ce qui n'est ps terrible pour les pompes et injecteurs...) et de particules fines

jeudi 08 novembre 2018 17:06
Balise_belge_2
ecumeur

@caipirinha
Je crains que tu n'aies un peu de retard sur les derniers développements des moteurs diésel.

jeudi 08 novembre 2018 20:53
Maido_2
3
Domde

Les derniers moteurs diesel ou essence aux dernières normes d'après les études faites par des organismes internationaux les essences à injection directe émettent plus de particules que les diesels dans une proportion très élevées.
Et cerise sur la gâteau les émissions de particules fines sont dues pour 41% aux freins et aux frottements des pneus sur le revêtement routier ce qui concerne aussi bien sur les véhicules électriques. (Etude de 2015 sur la Région Parisienne fait par l'observatoire de la pollution).

Les restrictions sur l'utilisation puis l'interdiction programmée du diesel dans les centres villes conduiront probablement aussi à interdire les véhicules à essence. Restera peut être les hybrides et l’électrique.

Enfin il faut savoir qu'un véhicule électrique en Allemagne émet 10 fois plus de CO2 que le même en France. L’électricité étant produit en Allemagne par des centrales thermiques essentiellement. En France par des centrales nucléaires. On constate donc que l'utilisation d'une voiture électrique en France contribue à augmenter la production de déchets nucléaires mais n'émet pas de gaz à effet de serre sinon pour sa construction et son recyclage.

Mais que font les écologistes et nos politiques ?

Quand aux moteurs des nos voiliers il y aura à long terme des conséquences désagréables en terme de cout et de restriction d'usage.

samedi 10 novembre 2018 10:46
Missing
outremer

Un peu d'histoire et de mauvais esprit autour du remarquable moteur Diesel:
Le Général Gamelin a certes commis une gigantesque erreur stratégique mais petite partie de l'énorme défaite de l'Armée française en 1940 est liée au fait que les chars allemands à moteur Diesel avaient nettement plus d'autonomie que les chars français marchant à l'essence, avec d'énormes difficultés de logistique de ravitaillement. Beaucoup ont du être abandonnés sans combattre.

jeudi 08 novembre 2018 23:29
Missing
caipirinha

Ben... Renault qui s'est fortement impliqué dans le véhicule électrique a fait des essais de batteries remplaçables rapidement (Fluence ZE) et a laissé tomber.
Cela a été un peu délicat de ramener ma voiture électrique depuis la Norvège jusqu'en Provence, mais la difficulté principale était le fonctionnement des bornes (accès spécifiques, non fonctionnement) plus que leur disponibilité.
Depuis que la voiture est en Provence, l'autonomie nous suffit amplement pour l'immense majorité de nos trajets

jeudi 08 novembre 2018 17:02
Sans_titre
Nemo Dictateur consensuel

L'"idée" des batteries échangeables (qui n'est pas une idée de R'no et bien antérieure à la Samsung à béret : zoom 1992) se heurte à deux écueils réglementaires :

1°) le stockage du lithium est réglementé. Stocker des batteries au lithium impose des équipements de sécurité importants et des infrastructures couteuses.
Stocker des batteries contenant du lithium est, au regard de la Loi stocker du lithium.

En revanche, une batterie montée dans une voiture n'est pas concernée par cette réglementation.

Exemple pratique :
- un traylor qui transporte 8 Zoe est en règle.
- un camion qui transporterait 8 batteries pour équiper 8 zoe serait en totale contravention.
C'est con, mais c'est comme ça.

Une station de rechange de batterie aurait un coût d'exploitation important.

2°) ce n'est que très récemment (de mémoire fin 2015) que les batteries de traction sont autorisées par les règlements internationaux comme étant susceptibles de pouvoir être réceptionnées comme des éléments autonomes indépendamment des voitures elle même comme c'est, par exemple, le cas pour les pneumatiques.

Faute de cette possibilité, chaque véhicule est réceptionné pour accueillir un seul type de batterie et c'est l'ensemble du véhicule, équipé, qui doit satisfaire à la réglementation ce qui impose qu'une réception de la batterie soit effectuée sur chacun des véhicules sur laquelle elle est montée et n'apporte aucun intérêt à une uniformisation des standards.

Désormais, une batterie peut disposer d'une réception propre, transmissible sous réserve du respect des caractéristiques/conditions d'implantation et de raccordement ce qui est nettement plus simple mais très récent.

Ceci étant, il est beaucoup plus vraisemblable à mon sens que l'avenir consistera à favoriser les véhicules a autonomie relativement réduite, épaulés par des moteurs thermiques en cas de trajets au-delà de cette autonomie ce qui va résoudre le problème de la recharge électrique qui ne se fera plus en cours de route mais aux extrémités du trajet.

Si ce n'est pas le cas, on sait maintenant produire des batteries capables de se recharger en quelques minutes ce qui retire l'intérêt à l'idée de la batterie échangeable.

vendredi 09 novembre 2018 10:34
Rome_139
perle noire

Yves 8154 , tu n'as plus qu'a utiliser tes voiles , tu sais les machins en chiffon qui sont sur le bateau !
Je trouve quand même déplacer de se plaindre de truc de ''riche '' : le cout en gas oïl de son bateau .
Revenez les pieds sur terre .

mercredi 07 novembre 2018 18:43
Img_0016
okilebo

En tout cas évitez de mettre du bio diesel dans le réservoir de votre bateau à moins que vous aimiez manger les bactéries au petit dej sur une tartine beurrée.
Il y en a qui ont payé pour savoir. En Suède il y a 3 ans il y avait des écriteaux pour vous alerter sur les pompes. Je n'ai pas pensé à vérifier s'ils y étaient encore l'hiver dernier.

jeudi 08 novembre 2018 01:44
Img_7040
6
freychou

Le jour où je n'aurai plus pour préoccupation - financière - à bord que le prix du gasoil, je serai le plus heureux des plaisanciers !

jeudi 08 novembre 2018 15:20
Fritz_ze_cat
fritz the cat

la godille chinoise et le kil de rouge pour la conso du manouvrier …

et plus de moteur à combustion interne
une prise de sang tous les ans pour le cholesterol

plus de pb
alain

jeudi 08 novembre 2018 20:25
Jem
bil56

et alors, pourquoi tu t'emm.... avec ton teuton qui te coûtes si cher ?

jeudi 08 novembre 2018 20:46
Img_7496
Jidewe

moi ce qui me fait le plus peur, ce n'est pas quand il n'y aura plus de pétrole, c'est surtout quand il n'y aura plus d'eau :

samedi 10 novembre 2018 09:04
Img_7040
freychou

Certes ! … mais il semblerait que le niveau des mers, globalement, s'élève .
http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosclim1/biblio/pigb19/03_montee.htm

samedi 10 novembre 2018 09:24
Dscn7474
1
AICA

Chez nous, c'est déjà deux fois par jour.....mais elle revient.

samedi 10 novembre 2018 09:08

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums